/news/currentevents
Navigation

Un proche des Hells Angels assassiné à Saint-Hyacinthe

La victime était un vendeur de stupéfiants bien connu des policiers

FD-MEURTRE-SAINT-HYACINTHE
Photo Agence QMI, Maxime Deland Jimmy Pelletier a été trouvé ensanglanté mercredi matin à proximité de son véhicule garé dans le stationnement à l’arrière de son immeuble.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 40 ans a été assassiné mercredi matin dans le stationnement d’un immeuble à logements de Saint-Hyacinthe, au cours de ce qui semble être un règlement de comptes lié au monde des stupéfiants.

Selon nos sources, la victime est Jimmy Pelletier, un proche des Hells Angels du chapitre de Québec, qui est bien connu des policiers de la région maskoutaine. 

Pelletier aurait été attaqué tôt en matinée à proximité de son véhicule garé dans le stationnement à l’arrière de son domicile, rue Rouleau.

FD-MEURTRE-SAINT-HYACINTHE
Photo Agence QMI, Maxime Deland

C’est un voisin qui aurait fait la macabre découverte du corps ensanglanté gisant au sol et qui aurait ensuite alerté les autorités, vers 7 h 15.

Grièvement blessé, Jimmy Pelletier a été transporté à l’hôpital non loin de chez lui, où son décès a plus tard été constaté.

Il n’est pas exclu que l’assassin ait attendu Pelletier à la sortie de chez lui pour s’en prendre à lui.

« Il allait travailler le matin vers 5 h, peut-être qu’il était là depuis tout ce temps. Mais je n’ai rien entendu », a indiqué une résidente du secteur, préférant demeurer anonyme.

Revendeur de drogues

Selon nos informations, Jimmy Pelletier était connu comme trafiquant de drogues à Saint-Hyacinthe, où il aurait déjà géré d’autres petits revendeurs dans le secteur. 

Pelletier avait notamment été con-damné en 2010 à 36 mois d’emprisonnement après avoir plaidé coupable relativement à une affaire de trafic et de possession de drogue. 

Selon une décision rendue par la Régie des alcools, des courses et des jeux concernant un bar de Saint-Hyacinthe, Jimmy Pelletier a été aperçu en 2009 en compagnie de deux membres en règle des Hells Angels, Frédéric Landry-Hétu et Sylvain Tétreault. 

Dans le document de cour datant de 2011, il est décrit comme étant un vendeur de stupéfiants « connu des policiers ».

FD-MEURTRE-SAINT-HYACINTHE
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Un autre résident du secteur a affirmé au Journal avoir observé beaucoup de « va-et-vient » provenant de l’appartement de Pelletier.

Le meurtrier, qui a pris la fuite après avoir accompli sa sale besogne, n’avait toujours pas été arrêté mercredi soir.

Un très large périmètre de sécurité a été établi par les policiers afin de protéger la scène du meurtre pendant une bonne partie de la journée. 

Enquête en cours

Les enquêteurs de la section des crimes contre la personne ont rencontré de nombreux témoins et des voisins pour tenter de reconstituer le fil des événements.

Des techniciens en scène de crime ont également ratissé le secteur, scrutant notamment les cours arrière et les poubelles, à la recherche d’éléments de preuves. 

Un maître-chien s’y est également rendu en fin d’après-midi. 

Des membres de la famille de la victime se sont présentés sur les lieux en matinée. Certains d’entre eux ont éclaté en sanglots en voyant l’imposante présence policière.