/sports/soccer/impact
Navigation

Défaite douloureuse

L’Impact est pratiquement assuré d’être exclu de la finale du Championnat canadien

Coup d'oeil sur cet article

Jozy Altidore a marqué à la 89e minute pour permettre au Toronto FC de se sauver avec une victoire de 2 à 1 au stade Saputo, mercredi soir.

• À lire aussi: Des choses à corriger

L’Impact avait pourtant effacé un recul d’un but quand Victor Wanyama a marqué à la 53e minute. Mais il a fallu attendre puisqu’un hors-jeu a été appelé et l’officiel Dave Gantar a décidé de consulter la vidéo à l’insistance des joueurs de l’Impact, qui avaient vu la reprise sur l’écran géant.

  • Écoutez la chronique de Jean-Charles Lajoie avec Benoit Dutrizac à QUB Radio:

Cette défaite fait en sorte que Toronto termine ses six rencontres comptant pour le Championnat canadien avec 12 points (4-2-0) alors que l’Impact a actuellement 6 points (2-2-0).

Toronto est presque assuré de passer à la finale du Championnat canadien même si le club montréalais a encore deux matchs à jouer à Vancouver dimanche et mercredi avec une mince chance de se qualifier.

Bonne amorce

L’Impact a bien amorcé la rencontre en se montrant entreprenant avec le ballon et affichant une volonté de jouer vers l’avant.

Le Bleu-blanc-noir a eu des chances, mais les a ratées. Saphir Taïder a loupé trois bonnes occasions. Quant à Romell Quioto, il a été coupable de deux hors-jeu en marquant chaque fois. 

Quand une équipe rate trop d’occasions, l’adversaire profite de sa seule chance pour faire pencher la balance. 

C’est ce qui est arrivé quand Zachary Brault-Guillard s’est aventuré profondément en territoire ennemi et a chuté. Richie Laryea a détalé dans le couloir laissé vacant, il a battu de vitesse Luis Binks pour offrir une passe à Pablo Piatti, qui a dirigé le ballon du bout du pied dans le filet à la 32e minute. 

  • ÉCOUTEZ la chronique sportive de Jean-François Baril avec Pierre Nantel à QUB radio:  

 

Cohésion

L’Impact a connu quelques bons moments, surtout dans le premier quart d’heure de chacune des deux demies.

Il y a eu volonté de jouer vers l’avant, comme l’a mentionné Thierry Henry plus tôt cette semaine, mais ça s’est parfois fait au détriment du jeu défensif, comme on l’a vu sur le premier but torontois.

On peut se consoler en se disant que deux jeunes défenseurs, Brault-Guillard et Binks, se sont permis quelques percées pour offrir des balles de qualité.

Il faut tout de même concéder que Toronto jouait sans Michael Bradley, blessé au genou. C’est quand il n’est pas là qu’on réalise tout l’impact qu’il a sur le jeu.

Bulletin  

8/ 10 Emanuel Maciel

Il a fait du bon travail pour couper les lignes en milieu de terrain, récupérant plusieurs ballons et effectuant quelques bonnes passes en profondeur. Des qualités de relayeur indéniables.

7,5 / 10 Clément Diop

Il a été vif dans ses déplacements et s’est fait bon juge des situations qui se sont présentées à lui. Une bonne soirée.

7,5 / 10 Luis Binks

Il a encore offert une très bonne prestation défensive en plus de distribuer un ou deux bons ballons en zone adverse. Il a su gérer Altidore.

7 / 10 Zachary Brault-Guillard

Il a beaucoup appuyé l’attaque, mais s’est aussi fait prendre profondément en zone adverse. Il a livré tout un duel à Richie Laryea dans son couloir.

7 / 10 Samuel Piette

Toujours aussi volontaire, il a embêté les Torontois lorsqu’ils étaient en possession du ballon.

7 / 10 Victor Wanyama

Il a mis un peu de temps a laisser son empreinte sur le match, mais l’a fait de façon fracassante.

7 / 10 Anthony Jackson-Hamel

Il n’a joué que quelques minutes, mais il s’est montré très remuant dans le dernier tiers adverse.

6,5 / 10 Romell Quioto

Comme il n’est pas encore complètement habitué à sa position d’attaquant de pointe, il a marqué deux fois mais a été hors jeu lors de ces deux occasions.

6 / 10 Rudy Camacho

Il a disputé un match plus discret, mais généralement très efficace. Il est rarement en avant-plan, mais est rarement pris au dépourvu sauf sur le but gagnant.

6 / 10 Jukka Raitala

Sans dire qu’il est abonné aux absents, il n’a pas encore retrouvé le niveau qu’il avait avant sa blessure subie en début de saison et il est à la peine.

5,5 / 10 Lassi Lappalainen

Il n’a pas pu utiliser autant sa vitesse qu’il l’aurait sans doute voulu face à Chris Mavinga, lui aussi très rapide.

5,5/ 10 Saphir Taïder

Il a obtenu plusieurs chances de marquer dans la seule première demie et a cruellement manqué de finition.

5 / 10 Orji Okwonkwo

Thierry Henry a laissé entendre qu’il en attend plus de lui, mais il n’a pas montré grand-chose comme substitut.

2
1
Toronto
Gardien:
Quentin Westberg.
Défenseurs:
Auro, Omar González, Chris Mavinga, Justin Morrow.
Milieu:
Pablo Piatti (remplacé par Ayo Akinola à la 80e), Richie Laryea (remplacé par Nick DeLeon à la 68e), Marco Delgado, Jonathan Osorio.
Attaquant:
Alejandro Pozuelo (remplacé par Eriq Zavaleta à la 90e + 2), Jozy Altidore (remplacé par Tsubasa Endoh à la 90e + 2).
Montréal
Gardien:
Clément Diop.
Défenseurs:
Rudy Camacho, Luis Binks, Jukka Raitala.
Milieu:
Zachary Brault-Guillard, Samuel Piette (Remplacé par Anthony Jackson-Hamel à la 90e + 2), Victor Wanyama, Emanuel Maciel, Lassi Lappalainen (remplacé par Orji Okwonkwo à la 80e).
Attaquant:
Saphir Taïder, Romell Quioto.
But
MONTRÉAL : Victor Wanyama (53e) TORONTO : Pablo Piatti (32e), Jozy Altidore (89e)
Cartons
Aucun.
 
TIRS
ARRÊTS
TFC
10
2
MTL
3
8
 
FAUTES
HORS-JEUX
TFC
6
2
MTL
9
5
 
COINS
TFC
8
MTL
4