/sports/racing
Navigation

Un arrêt brouillon et la fin des espoirs pour Lessard

Un arrêt brouillon et la fin des espoirs pour Lessard

Coup d'oeil sur cet article

La commande était lourde pour Raphaël Lessard qui devait remporter la dernière course de la saison régulière en camionnettes NASCAR, jeudi soir au circuit ovale de Richmond en Virginie, pour se tailler une place dans les séries éliminatoires.  

Mais un arrêt brouillon de l’équipe de Kyle Busch Motorsports, survenu à la fin du premier des trois segments de l’épreuve, est venu ruiner ses espoirs. Il sera finalement classé au 26e rang à cinq tours du vainqueur, l’Américain Grant Enfinger. 

Parti de la septième position sur la grille de départ, le jeune pilote de Saint-Joseph-de-Beauce a su maintenir un bon rythme avant un premier ravitaillement qui a viré au cauchemar. 

«Le préposé au cric de l’équipe a fait une erreur quand il n’a pas levé la camionnette assez haut pour retirer la roue arrière gauche, a expliqué Lessard en entrevue au Journal. Un autre mécanicien lui a fait signe qu’il était incapable de changer la roue.»

«Je suis alors parti trop tôt et mon chef d’équipe m’a dit d’arrêter immédiatement, a-t-il poursuivi. Je l’ai écouté, mais la roue s’était détachée puisqu’on n'avait pas réussi à visser les boulons.» 

Pénalité de dix secondes 

Sur un tracé aussi court (3/4 de mille), ce genre de gaffe ne pardonne pas. 

«On a perdu trois tours, a relaté Lessard, et le mal était fait.» 

Puis, les officiels de NASCAR lui ont imposé une pénalité de dix secondes parce que ses mécaniciens ont finalement procédé au remplacement de ladite roue hors de l’emplacement prévu à l’équipe dans les puits. 

«C’était n’importe quoi, a indiqué Lessard, qui avait peine à cacher sa frustration au bout du fil. On n’avait peut-être pas la camionnette pour gagner la course, mais un top cinq à l’arrivée était probable.»

«C’est une course à oublier et on ne sera pas dans les séries éliminatoires, a-t-il renchéri. Il reste encore sept courses à disputer et on va pouvoir prendre des risques puisque l’enjeu n’est pas le même. Mais pas question de perdre la confiance.»  

Âgé de 19 ans à peine, Lessard garde le moral et ses ambitions sont intactes. 

«Je le répète, la victoire est proche», conclut-il.  

Mais il faudra que son écurie, pourtant parmi les meilleures du plateau, lui en donne les moyens. 

La prochaine étape du Championnat des camionnettes NASCAR aura lieu le 17 septembre prochain au mythique complexe de Bristol, dans l’État du Tennessee.