/news/transports
Navigation

Un projet du REV reporté dans l'arrondissement du Sud-Ouest

Coup d'oeil sur cet article

L'aménagement d'une antenne du Réseau express vélo (REV) a été reporté à une date ultérieure dans l’arrondissement du Sud-Ouest. 

• À lire aussi: Montréal: ferme opposition au Réseau express vélo sur Saint-Denis

Le maire Benoit Dorais en a fait l’annonce jeudi après-midi sur sa page Facebook, au lendemain de la sortie de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, qui a promis d'ajuster le calendrier des chantiers pour minimiser l'impact sur les citoyens et les commerçants.

«Plusieurs élu.e.s du Sud-Ouest sont allés à la rencontre des commerçant.e.s au cours des dernières semaines afin de discuter des aménagements temporaires du Réseau express Vélo (REV) qui viendra s'installer sur les rues Saint-Jacques et Saint-Antoine, tel qu'annoncé en 2019. L'enthousiasme des résident.e.s et des commerçant.e.s est bien présent pour ce projet qui permettra d'améliorer l'offre de mobilité dans le Sud-Ouest, en plus de sécuriser les déplacements de nombreuses personnes. Des préoccupations nous ont été partagées et des suggestions nous ont été faites. Nous comprenons que les travaux d’urgence des canalisations sous la rue Saint-Antoine ont entraîné leur lot de désagrément et nos gens ont besoin de souffler un peu», a écrit le maire Dorais.

«Comme nous voulons rester au diapason de nos concitoyen.ne.s, nous avons pris la décision de consacrer un peu plus de temps à l'élaboration du REV dans le Sud-Ouest afin de nous assurer que le déploiement sera absolument optimal et inclura notamment des débarcadères pour les commerces, des zones de livraison 15 minutes, tous les accès nécessaires pour les personnes à mobilité réduite, l'ajustement et l’implantation bonifiée de zones de vignettes SRRR», a ajouté le maire d’arrondissement.

«Nos équipes continuent donc le développement du REV et travaillent à peaufiner son implantation sur ces deux artères importantes de l'arrondissement. Une soirée de consultation publique sera convoquée une fois que les conditions gagnantes demandées auront été implantées. Nous voulons nous assurer qu'à terme ce réseau unique permanent sera plus efficace et encore mieux adapté aux besoins de l'ensemble des résident.e.s, commerçant.e.s et visiteur.e.s de notre arrondissement», a-t-il complété.

Rappelons le REV doit compter sept antennes, dont une sur la rue Saint-Denis, où son aménagement en cours soulève une certaine grogne des commerçants.