/news/education
Navigation

Grève des éducatrices en milieu familial à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Les grèves tournantes dans les garderies en milieu familial se poursuivaient vendredi au Québec. Une manifestation s'est tenue en matinée à Montréal. 

Pancartes et ballons violets à la main, les manifestants ont marché jusqu’au bureau du ministère de la Famille, où se tenait une rencontre de négociations.

«On ne presse pas le citron, on est en dessous du salaire minimum et, nous, on veut avoir un salaire décent et être reconnus pour ce qu’on fait», a affirmé une manifestante.

Les éducatrices disent gagner 12,42 $ l’heure, soit moins que le salaire minimum qui a été augmenté à 13,10 $ en mai dernier. Le syndicat demande une augmentation à 16,75 $ alors que Québec offre un salaire de 12,83 $ l’heure, soit une hausse de 41 cents.

Du côté du bureau du ministre de la Famille, on affirme que pour gagner 12,42 $ l’heure, les éducatrices devraient travailler 74 heures par semaine.

Quelque 3500 familles de Montréal se sont retrouvées sans service de garde en raison de cette grève. Si aucune entente n’intervient d’ici le 21 septembre, une grève générale illimitée sera déclenchée.