/sports/golf
Navigation

Victoire importante pour un jeune golfeur québécois

Le jeune golfeur québécois Laurent Desmarchais a remporté le Championnat de la série Canada Life, un tournoi de golf du MacKenzie Tour, le vendredi 11 septembre 2020, à Caledon, en Ontario.
Photo Courtoisie, Kody McWilliams/PGA TOUR Le jeune golfeur québécois Laurent Desmarchais a remporté le Championnat de la série Canada Life, un tournoi de golf du MacKenzie Tour, le vendredi 11 septembre 2020, à Caledon, en Ontario.

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune Québécois Laurent Desmarchais, âgé de seulement 19 ans, a signé tout un exploit, vendredi, en remportant, malgré son statut d’amateur, un tournoi de golf professionnel du MacKenzie Tour disputé à Caledon, en Ontario.

«C’est sûr que c’est la plus belle victoire de ma jeune carrière, le MacKenzie Tour, ce n’est pas rien, a réagi Desmarchais, lorsque joint au téléphone, peu de temps après son triomphe au Championnat de la série Canada Life. C’est tout simplement incroyable!»

Deux oiselets consécutifs, lors des 15e et 16e trous de l’ultime ronde, ont d’abord semblé propulser Desmarchais vers la victoire au sein du circuit canadien associé à la PGA. Or, le Québécois a devancé Callum Davison par une seule longueur, consolidant son triomphe en sauvant le «par», à l’aide d’un beau roulé, au dernier trou. L’athlète de Bromont a bouclé la compétition de trois rondes avec 17 coups sous la normale.

«Je n’avais aucune idée du pointage des autres avant le 18e, mais j’ai décidé d’être agressif, a décrit le jeune golfeur. Quand j’avais un dernier roulé de huit à 10 pieds à faire, j’ai vu qu’un adversaire était près du vert et regardait avec attention. Je me doutais bien que ce gars-là était à -16 et j’ai vraiment réussi un beau roulé.»

Une ronde de 62 pour commencer

Desmarchais doit également une partie de sa victoire à sa première ronde de 62 (-9) réussie mercredi. Il avait d’ailleurs entamé le tournoi avec un aigle au premier trou, complétant ensuite sa ronde initiale avec huit oiselets et un seul boguey.

Après avoir remis une carte de 67 jeudi, le jeune homme a résisté à la pression imposée par ses adversaires et signé un autre pointage de 67 lors de l’ultime ronde.

«C’était un très beau moment quand j’ai reçu le trophée, a indiqué Desmarchais, qui poursuivra maintenant son développement sur le circuit de la NCAA en fréquentant l’Université du Tennessee, à Knoxville, à compter de 2021. J’ai aussi parlé à ma famille après ma victoire et tout le monde était fier. Ma mère (Nathalie) était à court de mots.»

Pas le droit à l’argent

Une bourse de 9000$ était prévue pour le gagnant de l’épreuve, mais Desmarchais n’a malheureusement pu recevoir le chèque. C’est finalement Davison qui a touché cette somme.

«Avec mon statut d’amateur, j’avais juste le droit au trophée, mais pas aux bourses ni aux exemptions de PGA Canada, a expliqué Desmarchais, sans aucune amertume. Ce sont les règles et je préfère garder l’option d’aller dans les collèges américains.»

Il s’agit là d’une étape à franchir pour mieux réaliser, un jour, son rêve de gagner sa vie chez les professionnels, idéalement dans la PGA.

«C’est certain qu’une victoire comme celle-là, c’est bon pour la confiance, a noté le Québécois, qui préfère ne pas se projeter trop loin dans l’avenir. Ça veut dire que j’avais ma place avec ces golfeurs-là, plusieurs étaient parmi les meilleurs au Canada.»

  • Laurent Desmarchais avait également participé aux trois précédents tournois de la série Canada Life et son meilleur résultat avait été une 10e place.
  • En plus de la victoire de Desmarchais, cette finale de la saison, rassemblant principalement des golfeurs canadiens, a aussi vu le Québécois Joey Savoie s’illustrer, lui qui a terminé au quatrième rang, à -13, à égalité avec un autre golfeur.