/sports/fighting
Navigation

Yvon Michel et Camille Estephan, des alliés improbables

Coup d'oeil sur cet article

Aux dires du promoteur Yvon Michel, Camille Estephan et lui n’ont pas une mauvaise relation. Les deux hommes ont même fait front commun auprès de la Santé publique, récemment, afin de relancer la boxe québécoise. Et ils y sont parvenus, à leur grand soulagement. 

«Nous avions un objectif commun, alors nous avons poussé dans la même direction, a raconté Michel, vendredi à TVA Sports. Nous avons chacun notre compagnie, nous n’avons pas tout à fait les mêmes philosophies. Par contre, nous sommes très heureux tous les deux du retour de la boxe. Nous devons maintenant nous retrousser les manches.»

Par le passé, il est déjà arrivé que GYM et Eye of the Tiger Management (EOTTM), écuries dirigées respectivement par Yvon Michel et Camille Estephan, présentent des conférences de presse ou d’autres événements en même temps. Cependant, selon Yvon Michel, GYM et EOTTM n’ont jamais essayé de se nuire mutuellement.

«Camille et moi n’avons pas de relations amicales, mais nos relations ne sont pas belliqueuses. Ils font leurs choses et nous faisons les nôtres. Parfois, oui, on a présenté des conférences de presse en même temps ou des événements se sont chevauchés, mais c’était par accident. On n’essaie pas de se nuire.»

Aucun gala de boxe n’a été présenté au Québec depuis le mois de février. EOTTM organisera le premier à la fin septembre ou au début du mois d’octobre, tandis que GYM vise novembre.

Tard mercredi soir, la Direction de la santé publique du Québec a approuvé le retour des galas de boxe dans les prochaines semaines.

Dicaire bientôt de retour

Par ailleurs, le promoteur de Marie-Ève Dicaire a confirmé que sa protégée remontera dans le ring, cet automne, pour disputer son combat d’unification contre Claressa Shields.

L’affrontement devait initialement avoir lieu en juillet, mais il a été reporté en raison de la pandémie de COVID-19.

Les détails du duel seront annoncés prochainement, a fait savoir Yvon Michel.

«C’est plus compliqué que prévu. Le réseau Showtime a laissé tomber le combat, alors on s’est tourné vers UFC Fight Pass. Nous devrions avoir des informations concrètes à vous fournir incessamment.»