/weekend
Navigation

Une trilogie pas comme les autres

Autrice Claire Legendre
Photo Ben Pelosse Claire Legendre

Coup d'oeil sur cet article

Romancière depuis l’âge de 18 ans, Claire Legendre multiplie les déclarations d’amour aux mots et aux histoires qu’elle porte en elle à travers romans, pièces de théâtre, recueils de nouvelles et cinéma. Bermudes, son douzième livre, s’inscrit dans cette florissante lignée créatrice en faisant partie d’un triptyque alliant création scénique et film documentaire. 

Claire Legendre écrit depuis qu’elle est enfant. Des manuscrits, la jeune niçoise s’est mise à en envoyer dès l’âge de 15 ans. Jusqu’à ce que celui du polar Making-of soit sélectionné. Elle avait alors 18 ans. Après avoir vécu un an à Rome à la Villa Médicis et trois autres années à Prague, elle est venue s’établir à Montréal en 2011 pour enseigner la création littéraire. 

Son roman Bermudes se veut le second volet d’un triptyque formé du film documentaire Bermudes (Nord) (sorti l’an dernier et tourné sur l’île d’Anticosti) et d’une création scénique qui sera présentée à Montréal et à Rouyn-Noranda en 2021.

L’autre triangle des Bermudes

En 2014, Claire Legendre est montée sur le Bella Desgagnés, un navire faisant le trajet Rimouski–Blanc-Sablon. Débarquée seule sur l’île d’Anticosti, elle est allée à la rencontre des chaleureux habitants de Port-Menier. C’est ce voyage que le film – qui est venu nourrir le roman – retrace.

« Le projet de lier l’île d’Anticosti, la Côte-Nord et la transition cinéma, roman et projet scénique s’est construit petit à petit, explique l’autrice. Pour moi, le théâtre est le troisième angle du triangle. »

Ce roman parle des écrivaines mortes jeunes et dont les légendes les dépassent comme ce fut le cas pour Sylvia Plath et Nelly Arcan. Des femmes qui sont devenues des icônes dans l’imaginaire collectif. Un sujet qui a toujours fasciné la romancière.  

À l’instar de la trilogie, le roman se segmente en trois parties. La première intitulée L’échelle de Richter du chagrin raconte l’arrivée d’une écrivaine à Montréal, depuis Prague, pour écrire la biographie d’une écrivaine disparue lors d’un voyage sur le Saint-Laurent. 

La seconde est un huis clos relatant l’histoire passionnelle avec un musicien rencontré à Montréal. « Une histoire impossible qui va assez loin dans l’enfermement sur soi et où il est beaucoup question du désir féminin », prévient-elle.  

La dernière partie aborde le départ pour l’ailleurs à la suite de cet enfermement raté. « Une respiration après un enfermement » permettant au personnage de partir à la recherche de cette écrivaine disparue.


Le roman Bermudes de Claire Legendre est publié chez Leméac.

Bermudes<br/>
Claire Legendre<br/>
Éditions Leméac<br/>
272 pages
Photo courtoisie
Bermudes
Claire Legendre
Éditions Leméac
272 pages