/sports/hockey/canadien
Navigation

Edmundson: «C’est assurément très bon pour le CH», selon Julien Gauthier

Edmundson: «C’est assurément très bon pour le CH», selon Julien Gauthier
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Marc Bergevin ne chôme pas depuis quelques semaines.

Après avoir fait l’acquisition du gardien Jake Allen il y a une dizaine de jours, voilà que le directeur général du Canadien de Montréal s’est approprié, samedi, les services du défenseur Joel Edmundson dans le cadre d’une transaction effectuée avec les Hurricanes de la Caroline.

Pour mettre la main sur le colosse arrière de 6 pi, 4 po et 215 lb, le Tricolore n’a cédé qu’une sélection de 5e tour au prochain encan.

Edmundson, 27 ans, pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 9 octobre prochain. Bergevin devra donc lui faire signer un contrat dans les prochaines semaines s’il souhaite pouvoir compter sur les services de son nouveau défenseur pour la campagne 2020-2021. Plusieurs sources mentionnent toutefois que ladite signature viendra rapidement.

Au premier coup d’œil, cette transaction semble très positive pour le Canadien. Edmundson n’a vraiment pas coûté cher et il solidifiera le flanc gauche de la défensive montréalaise qui n’avait pas, soyons honnêtes, autant d’aplomb que le droit lors des plus récentes séries.

Le grand défenseur ne s’amène pas à Montréal avec la réputation d’un quart-arrière qui fera bondir les amateurs de leur siège. Et ça tombe franchement bien, car ce n’est pas du tout ce qu’il est! Mais cela ne veut pas dire qu’il ne rendra pas le CH meilleur.

En entrevue avec le TVASports.ca, l’attaquant des Rangers de New York Julien Gauthier ne s’est pas fait prier pour vanter les mérites d’Edmundson.

Le Québécois a côtoyé le nouveau joueur du Canadien l’an dernier, lors de son passage dans l’organisation des Hurricanes de la Caroline.

«Tout le monde aimait le style de jeu de Joel. Il est toujours là pour ses coéquipiers et il était très apprécié dans le vestiaire. C’est sûr que pour les Canadiens, il s’agit d’une bonne acquisition. Montréal a souvent signifié publiquement son besoin d’ajouter de la robustesse. Voilà qui est fait avec un gars comme Joel.

«Mettre la main sur un gars fiable comme lui est assurément très bon pour l’organisation du CH.»

Et comment se comporte Edmundson dans le vestiaire?

«C’est un gars qui est à son affaire. Vraiment. Il ne parle pas énormément, mais tout le monde apprécie sa présence. C’est un excellent coéquipier et il est de bonne compagnie.»

Une contribution offensive?

On le disait plus haut, Edmundson n’est pas le type de défenseur à animer une foule par ses montées spectaculaires.

Mais selon Gauthier, l’imposant gaucher pourrait en surprendre plusieurs sur le plan offensif. Un peu comme l’a fait l’an dernier un certain... Ben Chiarot!

«C’est un gars qui a un très bon bagage d’habiletés. Il est doté d’un excellent lancer. En tant qu’attaquant, je peux vous dire qu’Edmundson a également dans son coffre à outils une première passe de grande qualité.»

Quel rôle?

Lorsqu’on demande à Gauthier quel pourrait être le rôle d’Edmundson au sein de la brigade défensive du CH, l’ancien des Foreurs de Val-d'Or y va d’une réponse intéressante... et rassurante!

«Edmundson peut jouer en tant que troisième, quatrième ou cinquième défenseur sans problème. Selon moi, c’est un gars de bottom four, mais il est polyvalent et son rôle dépendra des besoins et des attentes de l’entraîneur.»

Joel Edmundson a connu l’an dernier la meilleure saison offensive de sa carrière avec 20 points (7 buts, 13 passes) et un dossier de +7.