/misc
Navigation

La NRA de moins en moins influente?

Gun Enthusiasts Attend NRA Annual Meeting In Indianapolis
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Depuis bien longtemps, présenter le système politique américain et le processus électoral implique de s’arrêter un moment et de déterminer quel groupe de pression a le plus d’influence.

Non seulement la NRA doit maintenant composer avec de sérieux problèmes financiers et des querelles intestines, mais il semble que son influence décline. Démocrates et républicains craignent de moins en moins le courroux de l’organisation, elle serait sur le point de devenir une quantité négligeable.

Si l’influence de la NRA diminue, ce n’est pas parce qu’on vend moins d’armes qu’avant. Au contraire, puisque les manifestations perdurent et que des réactions violentes sont enregistrées, des Américains se ruent sur les magasins d’armes dans l’espoir de se protéger. Une réalité que confirme le FBI. Si les ventes augmentent présentement, comment expliquer le déclin de l’organisation?

Il y a plusieurs variables à considérer, mais il faut préciser que si nos voisins se procurent des armes en grand nombre, ils sont en même temps de plus en plus favorables à un meilleur contrôle de la vente et de la circulation. Le New York Times rapportait d’ailleurs qu’aux élections de mi-mandat 2018, les groupes en faveur de changements législatifs ont exercé une plus grande influence que le lobby des armes, une première.

Le Pew Research Center confirmait en octobre 2019 des changements de perception au sein de la population. Ils étaient 60% à encourager un encadrement plus strict, certaines modifications obtenant l’appui des démocrates comme celui des républicains. Il faut ajouter que l’année 2017 avait été particulièrement meurtrière et que 40% des répondants de l’enquête du Pew affirmaient connaître au moins une personne qui avait été atteinte par un projectile.

Autre indicateur des difficultés de la NRA, les contributions financières de l’association sont beaucoup plus faibles que pour les précédents cycles électoraux. Le site Axios, citant des données fédérales, indiquait ce matin que ces contributions ne s’élevaient pour l’instant qu’au 1/6 de ce qu’elles représentaient en 2016.

Éprouvée par le contexte de la pandémie, empêtrée devant les tribunaux et divisée par les scandales, la NRA traverse une période difficile. Appauvrie, moins influente, elle pose un genou au sol. Si elle ne se relève pas, il s’agira alors d’un changement important dans le décor politique aux États-Unis.