/sports/football
Navigation

L’expérience bizarre d’Aaron Rodgers

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il n’a pas semblé ébranlé de jouer devant des dizaines de milliers de sièges vides, dimanche, le quart-arrière des Packers de Green Bay, Aaron Rodgers, n’a pas caché que la situation lui a paru pour le moins étrange.

«L’une des expériences les plus bizarres que j’ai eues dans la NFL», a laissé entendre Rodgers, selon le réseau ESPN, après la victoire de 43 à 34 des siens contre les Vikings du Minnesota au U.S. Bank Stadium.

Le vétéran a complété 32 de ses 44 passes, pour 364 verges et quatre touchés. L’entraîneur-chef Matt LaFleur croit d’ailleurs que le silence qui règne dans les stades donne un bon coup de pouce aux unités offensives.

«Cela nous a certainement profité d'un point de vue offensif aujourd'hui en matière de capacité à utiliser le hard count», a fait valoir l’instructeur au site officiel de la NFL.

Les Packers reprendront l’action à la maison dimanche prochain contre les Lions de Detroit.