/news/politics
Navigation

Nouvelle aide pour les parents et les travailleurs

Coup d'oeil sur cet article

Une nouvelle prestation fédérale pourrait, si elle est adoptée, venir en aide aux Canadiens qui doivent s'absenter du travail parce qu'ils doivent agir comme proche aidant.

Si tout se déroule comme l’espère le gouvernement de Justin Trudeau, la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants pourrait être adoptée dès le 27 septembre.

Celle-ci permettrait à un citoyen devant, par exemple, s'absenter du travail parce qu'un cas de COVID-19 s'est déclaré à l'école de son enfant d’empocher 500$ par semaine pour une durée maximale de 26 semaines.

La prestation vise certains cas particuliers. Pour être admissible, l'enfant doit être âgé de moins de 12 ans et le parent ne doit pas être rémunéré par son employeur durant sa période d'absence.

De plus, une personne doit manquer au moins 60% de sa semaine de travail régulière pour être admissible, soit l'équivalent de trois jours sur cinq par semaine.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Enfin, il faut avoir gagné au moins 5000$ en 2019 ou en 2020 en salaire.

Par ailleurs, un travailleur qui se place en isolement parce qu'il pourrait avoir contracté la COVID-19 pourrait être admissible à la Prestation canadienne de la relance économique.

Lundi, le ministre du Travail québécois, Jean Boulet, implorait les employeurs de faire preuve de flexibilité dans ce genre de situation. Le télétravail pourrait être une solution de rechange, le cas échéant.