/sports/baseball
Navigation

Pablo Lopez se charge des Phillies

Le lanceur Pablo Lopez
Photo AFP Le lanceur Pablo Lopez

Coup d'oeil sur cet article

Inspirés par une brillante performance du lanceur Pablo Lopez, les Marlins ont vaincu les Phillies de Philadelphie 6 à 2, lundi à Miami.

Le partant a œuvré pendant sept manches au monticule et n’a accordé qu’un point sur trois coups sûrs. Lopez (4-4) a également passé six frappeurs adverses dans la mitaine.

Les releveurs des vainqueurs ont poursuivi le bon travail de leur coéquipier et n’ont donné qu’une autre frappe en lieu sûr à leurs rivaux.

Offensivement, les Marlins ont vu Miguel Rojas et Starling Marte frapper des circuits en solitaire, tandis que Jesus Aguilar a produit deux points grâce à un double.

Chez les Phillies, Andrew McCutchen a étiré les bras pour une septième fois en 2020. C’est le partant Vince Velasquez (0-1) qui a encaissé le revers. Ce dernier a passé trois manches et deux tiers sur la butte. Il a permis quatre points sur sept coups sûrs.

Deux en deux pour les Reds

À Cincinnati, les Reds ont remporté les deux affrontements de leur programme double contre les Pirates de Pittsburgh.

Lors du premier affrontement, Tyler Stephenson a frappé un circuit de deux points lors du dernier engagement, ce qui a permis aux Reds de signer un gain de 3 à 1.

Il s’agissait de la deuxième longue balle du receveur de 24 ans cette saison.

Joey Votto a inscrit l’autre point des vainqueurs, tandis que Colin Moran a été le seul à produire une réussite pour les perdants. Les deux athlètes ont réussi des circuits en solitaire.

La victoire est allée à la fiche de Raisel Iglesias (3-3), qui été sur la butte pour seulement deux tiers de manche. De son côté, la défaite a été ajoutée au dossier de Sam Howard (2-2).

Dans le deuxième match, la balle a continué de voyager pour les locaux qui l’ont emporté 9 à 4.

Brian Goodwin, Votto et Mike Moustakas ont tous expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain.

Josh Bell et Ke’Bryan Hayes ont aussi étiré les bras pour les Pirates.

Le gain a été obtenu par Sal Romano (1-0), alors que Nik Turley (0-2) a subi le revers.