/finance/business
Navigation

Amazon achète 10 camions électriques à Lion

L’entreprise québécoise a réussi à séduire la multinationale américaine après plus d'un an

Amazon achète 10 camions électriques à Lion
Photo Twitter d'Amazon, twittée par le ministre

Coup d'oeil sur cet article

La Compagnie Électrique Lion vient de vendre ses 10 premiers camions électriques au géant américain Amazon, qui va les essayer à l'automne en Californie, a annoncé l’entreprise.

• À lire aussi: Amazon crée 100 000 emplois supplémentaires aux États-Unis et au Canada

«C'est une bonne nouvelle. Amazon, c'est du sérieux. C'est de l'exportation. Ce sont des camions faits au Québec. C'est une bonne nouvelle pour le Québec», a affirmé en entrevue au Journal Marc Bédard, PDG de La Compagnie Électrique Lion.

Mardi après-midi, le gouvernement Legault n'a pas manqué de souligner la nouvelle sur Twitter.

«Une entente gagnante gagnante entre une entreprise québécoise et Amazon. Quand on rassemble électrification des transports et exportation, c’est gagnant pour tout le Québec. C’est ce qu’on veut avec notre filière batterie», s’est félicité le ministre de l’Économie du Québec, Pierre Fitzgibbon.

Commande stratégique

Quand on demande au PDG de Lion s'il était en discussion avec Amazon depuis longtemps, il souligne que oui.

«Ils sont venus les conduire dans plusieurs conditions, dans la neige, en période de beau temps. Ça fait longtemps que l'on était en pourparlers avec eux. Ils ont validé le produit», a-t-il précisé.

À la fin août, La Compagnie Électrique Lion a annoncé une commande majeure de 50 camions urbains de plus de 20 millions de dollars du Canadien National (CN). 

Fondée il y a 12 ans, La Compagnie Électrique Lion emploie quelque 360 personnes à son siège social et usine de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.  

Son premier actionnaire (non majoritaire) est Énergie Power Corporation, son deuxième est Marc Bédard et son troisième est le fonds de capital XPND Croissance.