/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: la Suède va lever l’interdiction des visites en maison de retraite

COVID-19: la Suède va lever l’interdiction des visites en maison de retraite
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Suède, qui a attiré l’attention avec sa stratégie moins stricte face à la COVID-19, va lever l’interdiction des visites dans les maisons de retraites, largement touchées par le virus au début de l’épidémie, a annoncé mardi le gouvernement. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

La mesure était une des rares interdictions décidées par le pays scandinave, avec notamment celle bannissant les rassemblements de plus de 50 personnes, toujours en vigueur. 

L’interdiction des visites en maison de retraite sera levée le 1er octobre, a annoncé la ministre de la Santé et des Affaires sociales Lena Hallengren en conférence de presse, dans un contexte de baisse de l’épidémie depuis juin.

« Nous sommes dans une pandémie encore en cours » mais « je veux maintenant que chacun prenne ses responsabilités », a-t-elle affirmé.

Sur les quelque 3400 décès enregistrés entre janvier et mai, près de la moitié sont intervenus dans des établissements pour personnes âgées. La ministre avait reconnu fin avril « un échec pour la société toute entière ».

Le lourd bilan dans les maisons de retraite a fait controverse et beaucoup ont pointé du doigt les conditions de travail du personnel, souvent constitué de travailleurs non qualifiés, embauchés grâce à des contrats précaires. Des employés qui ne touchent donc pas leur salaire s’ils restent chez eux pour de légers symptômes comme le voudraient les consignes.

Le gouvernement avait annoncé en mai vouloir recruter jusqu’à 10 000 personnes supplémentaires, afin d’améliorer les soins aux personnes âgées.

Contrairement à la plupart des pays européens, la Suède n’a jamais confiné sa population, et a appelé chacun à la responsabilité: distanciation physique, application stricte des règles d’hygiène, isolement en cas de symptômes. Le port du masque n’est lui ni obligatoire ni recommandé.

Le pays nordique a à ce jour recensé 87 345 cas de COVID-19 sur son sol, dont 5851 mortels, un des bilans les plus élevés au monde rapporté à sa population.

Mais les données pour la Suède sont en nette baisse depuis juin, quand une bonne partie de l’Europe fait face à une recrudescence des nouveaux cas ces dernières semaines.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.