/qubradio
Navigation

Travaux sur la rue Saint-Denis: «On veut que Mme Plante paie pour ses décisions»

Des commerçants mécontents déposent une mise en demeure contre la mairesse Plante

Travaux sur la rue Saint-Denis: «On veut que Mme Plante paie pour ses décisions»
Capture d'écran Facebook

Coup d'oeil sur cet article

L'un des commerçants de la rue Saint-Denis qui a déposé une mise en demeure à l'endroit de Valérie Plante, Vianney Godbout, demande des dédommagements financiers pour ses pertes occasionnées par les travaux.

• À lire aussi: Le centre-ville de Montréal reste peu fréquenté

• À lire aussi: Des commerçants de la rue Saint-Denis envoient une mise en demeure à Valérie Plante

En entrevue avec Richard Martineau, le restaurateur a avancé que Projet Montréal, le parti de la mairesse Plante, est en train de «préparer une publicité, aux frais des contribuables, avec des commerçants favorables aux travaux».  

«Ils font une vidéo pour démontrer à quel point c'est agréable d'être commerçant sur le Plateau Mont-Royal en disant que c'est un milieu de vie. Sauf qu'en ce moment, au lieu d'aider les gens qui sont en train de crever, ils dépensent de l'argent [...] Moi je trouve ça scandaleux», a-t-il lancé, mercredi, sur QUB radio.   

  • Écoutez l'entrevue de Vianney Godbout sur QUB radio:    

La pire publicité

L'expert en développement commercial et affaires urbaines, Glenn Castanheira, a pour sa part estimé que «la pire publicité qu'on peut faire» pour la rue Saint-Denis, «c'est de dire que c'est l'enfer». 

«La publicité négative qu'on fait autour de ça est infiniment plus dommageable que le chantier et la piste cyclable elle-même», a-t-il affirmé, mercredi, en entrevue avec Benoit Dutrizac, sur QUB radio.  

  • Écoutez l'entrevue de Glenn Castanheira sur QUB radio:    

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions