/sports/fighting
Navigation

Beterbiev: plus de peur que de mal

Coup d'oeil sur cet article

On en sait un peu plus sur la blessure qui a forcé Artur Beterbiev (15-0, 15 K.-O.) à reporter son combat contre l’Allemand Adam Deines (19-1-1, 10 K.-O.). Le champion unifié a subi une fracture aux côtes durant son camp d’entraînement.

«Artur faisait un sparring technique, a raconté Marc Ramsay. Il a fait un mouvement qui a causé la fracture, mais Artur ne l’a pas senti sur le coup.  

«Toutefois, le lendemain matin, il a ressenti de la douleur en voulant soulever de grosses charges. Étant donné qu’il s’entraînait au centre de l’équipe nationale de la Russie, Artur avait accès au centre médical et il a pu passer des radiographies assez rapidement. C’est là qu’il a découvert la fracture.»

Beterbiev était avec son ancien entraîneur de l’équipe nationale lorsqu’il s’est blessé. Ramsay était sur le point d’aller le rejoindre pour finaliser sa préparation. 

Le Montréalais d’origine tchétchène devrait être en mesure de revenir sur le ring avant la fin de 2020. 

Estephan en attente

Les négociations entre Camille Estephan et la Régie sont maintenant complétées. Ils sont maintenant en attente d’une approbation de la Santé publique pour un gala de boxe qui aurait lieu à Shawinigan, le 3 octobre prochain. 

Par la suite, ils devraient obtenir l’approbation de la Santé publique de la Mauricie. Dans ce cas, on parle davantage d’une formalité surtout que la Mauricie est au palier vert. 

S’il y a des délais pour une raison ou une autre, on peut penser que la carte de boxe pourrait être repoussée d’une semaine.