/sports/hockey
Navigation

La vie de Guy Lafleur au grand écran

Sa glorieuse carrière comme les moments sombres de sa vie comme athlète et père de famille seront étalés

Guy Lafleur
Photo d'archives La crinière blonde au vent, Guy Lafleur dans ses spectaculaires montées vers la zone adverse, a maintes fois étourdi ses rivaux et soulevé les spectateurs au Forum de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

C’est fait ! L’entente entre le producteur de cinéma Christian Larouche et le clan de Guy Lafleur a été signée dans le plus grand secret et on tournera un film sur la vie du célèbre Démon blond. L’écriture du film sera confiée à Luc Picard.

Christian Larouche, le producteur, est fasciné, excité, précisant qu’il va réaliser un rêve mettant en vedette son idole de toujours.  

Martin Lafleur (à gauche) a conclu avec le producteur Christian Larouche de Christal Films une entente pour la réalisation d’un film sur la vie de son célèbre père Guy Lafleur.
Photo Chantal Poirier
Martin Lafleur (à gauche) a conclu avec le producteur Christian Larouche de Christal Films une entente pour la réalisation d’un film sur la vie de son célèbre père Guy Lafleur.

La vie de Guy Lafleur, de Thurso à aujourd’hui, est parsemée d’épisodes de toutes les natures et le personnage lui-même est unique en son genre. Il a connu des heures de gloire extraordinaires, il a fait vibrer les stades, il a été adoré du public. Mais Guy a aussi connu des jours sombres, difficiles comme athlète et comme homme, comme père de famille.   

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Christian Larouche au micro d'Anaïs Guertain-Lacroix sur QUB radio:  

MARTIN PREND LES RÊNES

Les négociations ont été longues, mais très intéressantes, confie Christian Larouche. C’est Martin, le fils aîné de Guy, qui a représenté son père dans les pourparlers et Larouche salue sa grande franchise et sa compréhension d’un projet aussi grandiose. Dans le même sens, Guy a ressenti toute une fierté de voir Martin mener à terme un dossier aussi complexe. « Je suis heureux parce que les deux parties sont satisfaites. Des négos longues, mais Martin est un homme patient. Je ne m’en suis jamais mêlé, je me sentais en confiance », a confié le numéro 10.

« Ce sera un très bon film, avance Martin Lafleur. Ce n’est pas la vie de Jean Béliveau. C’est celle de Guy Lafleur avec ses réalisations extraordinaires, mais aussi sa délinquance, ses indisciplines, son indocilité. On verra le vrai Guy Lafleur. Pour nous, la famille, ça peut comporter des phases qui seront des mauvais souvenirs. On le sait et on va vivre avec ça. »

  • Écoutez la chroniqueuse Anaïs Guertin-Lacroix avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Dans la nuit du 24 mars 1981, Guy Lafleur échappe de justesse à la mort après s’être endormi au volant sur l’autoroute 20.
Photo d'archives
Dans la nuit du 24 mars 1981, Guy Lafleur échappe de justesse à la mort après s’être endormi au volant sur l’autoroute 20.

Martin est réaliste et il sait très bien que, franchise oblige, certains passages de la vie de son père pourraient être difficiles et même blessants. « On dira la vérité, mais on restera dans le respect et la classe. Avec Christian Larouche, on a trouvé la chimie et la confiance. » 

QUI SERA LAFLEUR ?

Quelle forme, quel style prendra ce film ? Combien d’acteurs camperont Guy Lafleur à des âges différents ? Qui jouera Guy Lafleur, l’enfant, le junior, le grand, le retraité ?  

Larouche affirme que lui et Martin ont convenu que même les sujets et événements les plus délicats seront abordés. Ce sera la vraie vie de Guy Lafleur avec ses hauts et ses bas. On vivra ce que cet homme a vécu au plus profond de lui-même et le producteur croit que l’implication de Luc Picard est un véritable gage de fidélité. Il y aura des frissons et des larmes.

Pour Luc Picard, la feuille est blanche, mais le sujet est allumant, inspirant. Ceux qui ne connaissent pas le fond et les détails de cette histoire seront épatés, étonnés et touchés. Ceux qui ont suivi Guy Lafleur depuis plusieurs décennies seront ravis de revivre des moments extraordinaires tout en découvrant des secrets d’arrière-scène. Et les jeunes feront connaissance avec celui qui a marqué à jamais et profondément l’histoire du CH.

LES HISTOIRES

Entouré de ses coéquipiers, le capitaine Guy Lafleur célèbre le conquête de la coupe Memorial par les Remparts de Québec en 1971
Photo d'archives
Entouré de ses coéquipiers, le capitaine Guy Lafleur célèbre le conquête de la coupe Memorial par les Remparts de Québec en 1971

Guy Lafleur menacé de mort à Boston, Guy Lafleur qui vole la coupe Stanley, Guy Lafleur pilote d’hélicoptère, Guy Lafleur qui fumait entre les périodes, Guy Lafleur et son franc-parler dévastateur, Guy Lafleur à la défense de son fils Mark devant les tribunaux, Guy Lafleur terreur des gardiens de but, Guy Lafleur et le jet-set montréalais, Guy Lafleur et son histoire d’amour avec le public... Il y en a des Guy Lafleur à faire découvrir.  

Le Forum a tremblé quand Guy Lafleur a disputé son dernier match à Montréal dans les couleurs des Rangers, le 30 mars 1991. Le n<sup>o</sup> 10 a aussi fait la une du réputé <i>Sports Illustrated</i> en février 1977.
Photo courtoisie, John G. Zimmerman
Le Forum a tremblé quand Guy Lafleur a disputé son dernier match à Montréal dans les couleurs des Rangers, le 30 mars 1991. Le no 10 a aussi fait la une du réputé Sports Illustrated en février 1977.

Prévoyez certainement une, deux ou trois années d’écriture, de tournage, de montage et vous aurez le légendaire Flower sur grand écran. 

L’amour d’un fils     

Martin Lafleur voue un amour sans borne à ses parents. Quand il est question de son père, il n’hésite pas à agir comme protecteur. 

« J’ai commencé à vouloir me mettre le nez dans les affaires de mon père parce qu’il est incapable de dire non et j’avais souvent l’impression qu’on abusait de lui. Il donne, il donne, il donne, mais il ne reçoit pas souvent. »  

Martin, maintenant âgé de 45 ans, avoue avoir été privé de son père pendant plusieurs années, mais il l’a toujours admiré. Il se dit très près de sa mère, Lise. Il lui parle tous les jours.  

Guy Lafleur, le père de famille, a sans cesse soutenu et accompagné son fils Mark, qui a eu des démêlés avec la justice.
Photo d'archives
Guy Lafleur, le père de famille, a sans cesse soutenu et accompagné son fils Mark, qui a eu des démêlés avec la justice.

Il a aussi été très affecté par les problèmes de son jeune frère, Mark. L’aîné, le grand frère, veut le protéger. « Il va bien. Il travaille. Il faut le laisser tranquille maintenant. »

GRAND-PAPA FLOWER 

Moment de pur bonheur pour grand-papa Guy avec sa petite fille Sienna-Rose
Photo courtoisie
Moment de pur bonheur pour grand-papa Guy avec sa petite fille Sienna-Rose

Maintenant papa de Sienna-Rose, Martin est ému quand il voit sa petite dans les bras de Guy, le grand-papa qui soufflera sur ses 69 bougies ce dimanche. La famille Lafleur s’est retissée après un passé très fort en émotions, mais s’est aussi en quelque sorte reconstituée au travers des épreuves. C’est aussi Martin qui va renégocier le contrat de Guy comme ambassadeur du Canadien.  

La dernière année a lancé un avertissement à celui que l’on a toujours vu comme un invincible. Flower a saisi le message. Il délègue à l’homme qui, probablement, le connaît le plus, soit son fils Martin.