/sports/baseball
Navigation

Les Jays ont hâte de quitter New York

Coup d'oeil sur cet article

Le passage des Blue Jays de Toronto dans la Grosse Pomme aura été un échec sur toute la ligne, eux qui se sont inclinés 10 à 7 lors du dernier match de leur série contre les Yankees de New York, jeudi. 

C’est donc dire qu’au cumulatif des trois matchs, la formation torontoise s’est inclinée par le pointage de 43 à 18.

Cette fois, le match a pris un tournant dramatique lors de la quatrième manche. Les Yankees ont brisé une égalité de 2 à 2 avec un tour au bâton qui les a vus cogner la longue balle à cinq reprises. Brett Gardner, DJ LeMahieu, Luke Voit, Giancarlo Stanton et Gleyber Torres ont tous frappé hors des limites du terrain.

C’est le lanceur Chase Anderson qui a subi les foudres de la redoutable attaque new-yorkaise. En deux manches et deux tiers de travail, Anderson a accordé huit coups sûrs et sept points mérités. D’ailleurs, l’athlète de 32 ans est le deuxième lanceur de l’histoire du baseball majeur à allouer cinq circuits en une manche. L’autre est Michael Blazek, des Brewers de Milwaukee, le 27 juin 2017 face aux Nationals de Washington. À l’évidence, le sort a frappé les deux hommes, qui étaient coéquipiers lors de cette rencontre. C’était toutefois la septième fois de l’histoire qu’une équipe réussissait cinq circuits en un tour au bâton.

Des records à la pelle

De plus, les cinq coups de circuit frappés en une manche représentent un record de concession pour les Yankees. Il s’agit aussi d’un record de médiocrité pour la franchise torontoise. Aussi, les réussites de Gardner, LeMahieu et Voit sont survenues sur trois lancers consécutifs.

Gary Sanchez a imité ses coéquipiers lors de la septième manche. C’est la première fois dans le baseball majeur qu’une équipe frappe six longues balles ou plus lors de trois rencontres consécutives. Les 19 circuits des Bombardiers du Bronx contre les Blue Jays représentent aussi un record des ligues majeures pour une série de trois matchs entre deux équipes.

Lourdes Gurriel fils a copié les cogneurs adverses en obtenant deux circuits en solo, lors des troisième et cinquième manches. Les Jays sont passés près d’effectuer une remontée au neuvième assaut. Tirant de l’arrière 10 à 3, Danny Jansen a permis à Travis Shaw de croiser le marbre avec un simple. Puis, avec les buts remplis, Cavan Biggio s’est vu offrir un but sur balles, ce qui a permis à Gurriel fils d’inscrire un autre point. Bo Bichette a ensuite réduit l’écart à trois points grâce à un simple qui en a produit deux, mais la menace s’est arrêtée à ce moment.

Les Blue Jays entameront une série de quatre matchs avec un programme double contre les Phillies de Philadelphie, vendredi.