/lifestyle/family
Navigation

Des légumes jusqu'en décembre!

CASA 0919 Fleurs et potager
Photo courtoisie, Albert Mondor Certains légumes, comme les betteraves, peuvent être récoltés sous forme de jeunes pousses.

Coup d'oeil sur cet article

La fin de l’été approche et vous ne pouvez vous résoudre à terminer ainsi votre saison d’agriculture urbaine. Il y a un moyen de prolonger le plaisir en cultivant dans votre potager certains légumes qui résistent bien au froid et qui peuvent être semés ou plantés en septembre en vue d’une récolte automnale. 

Plusieurs plantes potagères telles que les bettes à carde, les betteraves, les carottes, les épinards, les kales, les laitues, les pak-choïs, les poireaux, les pois mangetout et les radis sont réputées pour leur capacité à bien croître par temps frais. Il en va de même pour certaines fines herbes et fleurs comestibles comme la ciboulette, l’estragon, la marjolaine, la menthe, le persil et les pensées.

La bette à carde est l’une des plantes potagères les plus résistantes au froid.
Photo courtoisie Albert Mondor
La bette à carde est l’une des plantes potagères les plus résistantes au froid.

Ces végétaux comestibles peuvent être semés ou plantés à l’extérieur vers la fin de l’été ou au début de l’automne, en pleine terre, en bac ou en contenant, sur une terrasse ou un balcon bien ensoleillés. Ils pourront ensuite être récoltés durant les mois d’octobre et de novembre, peut-être même encore en décembre si la neige tarde à tomber !

Avec les températures automnales fraîches et la diminution de l’ensoleillement, ces pflantes comestibles ne se développeront peut-être pas aussi rapidement que si vous les aviez cultivées au printemps. Vous devrez dans certains cas vous résoudre à cueillir ces légumes sous forme de jeunes pousses, avant qu’ils atteignent leur pleine maturité.

Bien protégées

Comme certaines autres fines herbes vivaces telles que la menthe et la marjolaine, le persil est réputé pour sa bonne résistance au froid. Ainsi, on peut le récolter jusqu’en janvier si on prend soin, avant la fin de novembre, de recouvrir le plant d’une boîte de carton.

Persil et pensées, deux plantes comestibles très bien adaptées au froid.
Photo courtoisie Albert Mondor
Persil et pensées, deux plantes comestibles très bien adaptées au froid.

D’autre part, la paille et les feuilles mortes constituent d’excellents matériaux pour protéger certaines plantes potagères du froid et les récolter plus tardivement. En plaçant une couche de paille ou de feuilles mortes de 20 à 30 cm d’épaisseur sur les carottes ou les poireaux, il est possible de les récolter très tardivement, parfois encore en janvier.

Les feuilles mortes constituent un matériau isolant de choix.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Les feuilles mortes constituent un matériau isolant de choix.

Une bonne méthode pour prolonger efficacement la saison d’agriculture urbaine extérieure consiste à utiliser des tunnels recouverts d’un agrotextile ou d’une pellicule plastique. Un tel tunnel est en fait constitué d’un agrotextile ou d’une mince membrane de polyéthylène transparent installés sur des arceaux de métal ou de plastique fixés solidement au sol ou au bac dans lequel on cultive des plantes potagères.

Finalement, une autre technique pour allonger la période des récoltes est l’utilisation d’une couche froide. Il s’agit en fait d’un coffrage fait de bois, de bois composite ou de métal de 30 à 50 cm de hauteur, sans fond, fixe ou transportable, que l’on recouvre d’une vieille fenêtre récupérée ou de tout autre matériau plastique translucide (polycarbonate, polypropylène ondulé [coroplast], etc.).

Une couche froide est idéale pour prolonger la saison de jardinage.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Une couche froide est idéale pour prolonger la saison de jardinage.

En espérant que ces conseils vous permettront de déguster des légumes frais cueillis de votre potager jusqu’à la période des Fêtes !