/news/society
Navigation

L’itinérance a doublé à Montréal depuis le début de la pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de personnes itinérantes à Montréal a doublé depuis le début de la pandémie de COVID-19, a dévoilé la mairesse Valérie Plante vendredi.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Selon un recensement réalisé avant la COVID-19, il y avait 3000 itinérants dans les rues de Montréal, chiffre qui a augmenté à 6000.

D'ailleurs, les campements improvisés et les tentes ont poussé comme des champignons partout en ville, notamment le long de la rue Notre-Dame Est, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Valérie Plante, qui était accompagnée à l'hôtel de ville de Montréal par les maires de Québec et de Gatineau, Régis Labeaume et Maxime Pedneaud-Jobin, s’est d'ailleurs dite très heureuse de l'entente de principe intervenue entre le gouvernement de François Legault et Ottawa concernant le transfert d'un fonds de 1,8 G$ destiné au logement social.