/news/society
Navigation

Musée des beaux-arts de Montréal: Michel de la Chenelière renonce à la présidence du CA

Musée des beaux-arts de Montréal: Michel de la Chenelière renonce à la présidence du CA
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Le président du conseil d’administration du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), Michel de la Chenelière, tire sa révérence après avoir été sur la sellette cet été à la suite du congédiement controversé de la directrice Nathalie Bondil. 

Il sera remplacé par Pierre Bourgie, qui vient d’être nommé au conseil d’administration et qui a été désigné pour succéder à M. de la Chenelière. Ce dernier restera en poste jusqu’au terme de l’assemblée générale des membres, le 29 septembre prochain.

L’homme d’affaires Pierre Bourgie a fondé la Fondation Arte Musica. En résidence au MBAM, celle-ci dirige le projet musical de la salle Bourgie. Il a déjà été membre du CA du Musée de 2009 à 2018 et a agi dans des comités d’acquisition d’œuvres. Sa famille et lui ont été «les grands catalyseurs de la Salle Bourgie et du Pavillon d'art québécois et canadien», a rappelé le MBAM, par communiqué.

Michel de la Chenelière n’est pas revenu vendredi sur la controverse entourant le congédiement de l’ex-directrice du MBAM, Nathalie Bondil, en juillet dernier, pour cause de climat de travail «toxique».

«Je choisis de quitter la présidence de ce musée que j'aime profondément de manière à lui permettre de véritablement entrer dans une nouvelle ère de développement», a indiqué Michel de la Chenelière.

De con côté, Pierre Bourgie entend s’attaquer prioritairement au recrutement d’un ou d’une nouvelle directrice.

«J'entrevois l'accueil prochain d'un.e directeur.rice avec une vive émotion. Le Conseil et moi-même travaillerons avec détermination et fierté, tout en gardant à l'esprit l'exceptionnel héritage laissé par Michel et ses prédécesseurs qui ont tous marqué positivement l'histoire de cette remarquable institution depuis plus de 160 ans», a indiqué M. Bourgie.