/lifestyle/family
Navigation

Tissus délicats aux petits soins

CASA 0919 Madame Chasse-taches
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Pour assurer à vos vêtements délicats une durée de vie optimale, voici quelques conseils à ne pas négliger.  

Les chemisiers en soie

  • La façon idéale de laver un article de soie est de le faire à la main dans une eau froide à tiède légèrement savonneuse. Utilisez un savon doux, l’eau de Javel ne doit pas être utilisée avec la soie. Procédez délicatement, rincez abondamment. Évitez de tordre ce type de vêtement, essorez-le à l’aide d’une serviette éponge pour absorber le surplus d’eau.
  • Comme la soie blanche a tendance à jaunir, ajouter à l’eau de rinçage 2 c. à soupe de lait ou une pincée de lait en poudre pourrait améliorer la situation.

Le velours

  • Plusieurs types de velours sont lavables à la machine tandis que certains velours de soie se tacheront au contact de l’eau. Il est donc primordial de consulter l’étiquette d’entretien.
  • Un bon conseil pour repasser le velours, glissez sous le tissu à repasser une serviette éponge ce qui empêchera les fibres du tissu de s’écraser.

Les dentelles

  • Les dentelles demandent un entretien régulier. Lavez-les à la main, dans une eau tiède savonneuse. Utilisez un savon à base de glycérine ou à base d’huile d’olive (savon de Marseille) et pressez-les entre vos mains sans trop frotter. Pour éviter de les manipuler, vous pouvez remplir un pot en verre (style pot Mason) aux 2/3 d’eau savonneuse. Agitez le pot, rincez sans tordre les dentelles et faites sécher sur une serviette éponge tout en les étirant pour leur rendre leur forme originale.
  • Les dentelles retrouveront souvent leur blancheur après un trempage dans une solution d’eau additionnée de bicarbonate de soude. Rincez, étendez les dentelles pour le séchage et si possible faites suivre le traitement par un bain de soleil pendant une heure ou deux.  
  • Pour protéger les dentelles, amidonnez-les légèrement en les faisant tremper dans une eau sucrée 2 tasses d’eau et 8 cuillerées à thé de sucre). Étirez les dentelles empesées et faites sécher à plat.

Le cachemire

  • Eh oui ! Nous pouvons laver nos cachemires et même... qu’ils embelliront avec le temps.
  • Comme le cachemire n’absorbe pas les odeurs corporelles, vous n’avez pas à laver votre pull chaque fois que vous le portez. Je vous recommande un lavage à la main à l’eau froide, avec un savon conçu pour les lainages ou avec quelques gouttes de shampoing doux dilué dans l’eau froide.
  • Le lavage terminé, essorez le tricot, sans le tordre. Pressez-le dans une serviette éponge. Faites sécher à plat afin que le tricot reprenne bien sa forme. Généralement, cette technique évitera le repassage du tricot. Par contre, si un léger repassage est nécessaire, utilisez un fer à chaleur moyenne et repassez à l’envers.

Le mohair et l’angora

  • Les chandails de mohair et d’angora doivent être retournés à l’envers avant d’être lavés dans une eau additionnée de savon doux. Évitez les trempages prolongés. Au moment du rinçage, ajoutez un assouplissant liquide à l’eau ou 1 c. à soupe de revitalisant capillaire qui serviront à détendre la laine.  

5 erreurs fréquentes 

  1. Ne pas bien lire les étiquettes et bien identifier les pictogrammes. Si on recommande une eau froide ou si le lavage demande un programme spécifique, suivez bien les consignes. 
  2. Verser le détergent directement sur les vêtements pourrait créer des taches. 
  3. Il ne faut pas négliger de bien agrafer le soutien-gorge avant de le laver. Vous évitez ainsi les déchirures et un emmêlement dans la dentelle. 
  4. Les lavages trop fréquents, les trempages prolongés endommagent les vêtements plus délicats.
  5. Le soleil et la chaleur de la sécheuse peuvent endommager les tissus délicats et même réduire la taille d’un vêtement en laine de deux points.  

Lingerie de luxe 

CASA 0919 Madame Chasse-taches
Photo Adobe Stock
  • La façon idéale de laver cette lingerie délicate est de le faire à la main et d’utiliser une eau froide légèrement savonneuse, sans javellisant. Procédez délicatement et sans trempage excessif. Rincez abondamment sous l’eau froide, essorez le vêtement à l’aide d’une serviette éponge pour absorber le surplus d’eau sans les tordre. 
  • Les sous-vêtements et la lingerie fine conserveront bien leur couleur d’origine si vous les faites tremper dans une eau additionnée de vinaigre blanc (2 à 3 cuillerées) après le premier lavage. Rincez ensuite à l’eau claire froide. 
  • Si vous préférez la machine à laver, utilisez le cycle court ou délicat, eau froide, niveau de l’eau élevée même si la brassée est petite. Agrafez bien les soutiens-gorges afin que les crochets n’endommagent pas la dentelle et les appliqués, et glissez-les dans un sac en filet, un sac en coton ou même une vieille taie d’oreiller bien refermée avec un cordonnet afin de protéger ces fibres délicates. Les soutiens-gorges avec armature et les bustiers devraient être lavés à la main. Vous éviterez ainsi qu’ils se déforment.
  • Si vous préférez suspendre la lingerie pour le séchage, épinglez les étiquettes plutôt que le tissu fragile ou utilisez les bretelles pour fixer les soutiens-gorges.