/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien: l’ex-défenseur Albert Langlois a rendu l’âme

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien défenseur du Canadien Albert Langlois est décédé samedi à l’âge de 85 ans. Connu sous le sobriquet de Junior, il était originaire de Magog, dans l’Estrie.

Langlois était doté d’un physique imposant pour un joueur de son époque. Mesurant 6 pieds et pesant 205 livres, il était reconnu pour la force de ses mises en échec. 

Comme la plupart des défenseurs d’alors, il se concentrait sur son travail en territoire défensif et ne se lançait à l’attaque que très rarement.

Langlois a porté les couleurs des Citadelles de Québec dans les rangs juniors lors des saisons 1952-1953 à 1954-1955.

On retrouvait parmi ses coéquipiers Guy Rousseau, dont le frère Robert a connu une belle carrière avec le Canadien, et Willie O’Ree, premier joueur noir à évoluer dans la Ligue nationale quelques années plus tard avec les Bruins de Boston.

Langlois a fait ses débuts professionnels avec les Cataractes de Shawinigan de la Ligue senior du Québec, en 1955-1956. 

La saison suivante, il a partagé son temps entre Shawinigan et Rochester dans la Ligue américaine.

Neuf saisons dans la LNH

Il jouait avec les Americans lorsqu’il fut rappelé par le Canadien pour disputer son premier match dans la LNH pendant la saison 1957-58. 

En 1958-1959, il fut promu au sein de la brigade défensive du Tricolore. Il contribua aux conquêtes de la coupe Stanley par le Canadien en 1959 et 1960. 

Il disputa une dernière saison avec le Tricolore en 1960-1961 avant d’être cédé aux Rangers de New York en retour de John Hanna, lui aussi un défenseur.

Le dernier avant Orr

Après trois saisons à New York, il passa aux Red Wings de Detroit avec qui il participa à la finale de la coupe Stanley en 1964. 

Junior Langlois a évolué pendant deux saisons à Detroit avant de se retrouver avec les Bruins de Boston en 1965-1966. Il fut le dernier joueur à porter le numéro 4 avec les Bruins avant le légendaire Bobby Orr.

Langlois a terminé sa carrière en 1966-1967 dans la Ligue de l’Ouest, commençant la saison avec les Seals de la Californie avant d’être cédé aux Blades de Los Angeles, où il a résidé le reste de sa vie.

On le voyait souvent au Forum de Los Angeles lorsque le Canadien rendait visite aux Kings. 

Il s’arrêtait à la tribune de presse, qui se trouvait dans les gradins, pour saluer les journalistes montréalais.

En 497 matchs dans la LNH, il a inscrit 21 buts et récolté 91 mentions d’aide pour un total de 112 points. Il a écopé de 488 minutes de pénalité. 

En 53 matchs des séries, il a marqué un but et obtenu cinq mentions d’aide.