/sports/hockey
Navigation

Encore les acteurs secondaires

Les Stars l’emportent 4 à 1 contre le Lightning au premier match de la finale

Coup d'oeil sur cet article

EDMONTON | Une victoire des Stars pour ce premier match de la finale de la Coupe Stanley représentait un choix logique. L’équipe de Rick Bowness avait profité de quatre jours de repos, comparativement à une seule journée de pause pour le Lightning.

Mais ça tenait de la folie de prédire l’identité des quatre marqueurs des Stars : Joel Hanley, Jamie Oleksiak, Joel Kiviranta et Jason Dickinson. 

S’il y a un homme qui a fait ce pari sur la terre, il est clairement plus riche ce matin. On ne partira toutefois pas à la recherche de cet hurluberlu. 

Menés par leurs acteurs secondaires, les Stars ont signé une victoire de 4 à 1 dans ce premier match de cette grande finale, samedi, à la Place Rogers. 

La logique restera toujours un phénomène abstrait en cette année 2020. Avant ce premier match de la finale de la Coupe Stanley, Hanley n’avait jamais inscrit un but dans la LNH. Il y avait encore un zéro dans sa colonne des buts après 46 matchs en saison et 7 matchs en séries. C’est pourtant lui qui a ouvert le pointage en première période. 

Hanley, qui a fait ses débuts dans la LNH avec le Canadien pour 17 rencontres en 2015-2016 et 2016-2017, a déjoué Andrei Vasilevskiy d’un tir précis dans le haut du filet. Un beau but. Un but qu’il chérira pour le reste de ses jours. 

Le frère de la nageuse

Un autre défenseur a eu son mot à dire dans ce gain de l’équipe du Texas. On aurait facilement cru à Miro Heiskanen. Mais non. Si le Finlandais a encore joué un fort match, il n’a pas réussi à battre Vasilevskiy. 

Oleksiak a poursuivi ses séries du tonnerre en inscrivant un cinquième but à son 22e match. Le géant de 6 pi 7 po et 255 lb avait touché la cible seulement trois fois en 69 matchs cette année. Pour la petite histoire, il est toujours bon de rappeler qu’il est le frère de Penny Oleksiak, gagnante de quatre médailles en natation, dont une en or, aux Jeux olympiques de Rio de Janiero en 2016

Dans la poursuite de l’improbable, Kiviranta a obtenu le troisième but des Stars. Avant les séries, le Finlandais de 24 ans avait réussi un but en onze matchs. En séries, il a marqué un tour du chapeau lors du septième match contre l’Avalanche et un autre but lors du cinquième match de la finale de l’Ouest face aux Golden Knights. 

Kiviranta, acquis comme joueur autonome après le Championnat du monde en 2019, a maintenant 5 buts en 9 rencontres en séries. Dickinson a complété le pointage dans un filet désert. C’était son premier but des séries en 22 rencontres.

Un choc

Le Lightning a triomphé des Blue Jackets, des Bruins et des Islanders depuis le début des séries. L’équipe de Jon Cooper fera face à une bête différente avec les Stars. 

Les Stars n’ont pas la formation la plus talentueuse, mais ils ont un don pour éteindre leurs rivaux en préconisant un style de jeu défensif, mais aussi musclé. 

Dès les premières minutes du match, le Lightning a eu une bonne idée du défi à venir. En territoire offensif, Kiviranta a étampé Brayden Pointe dans la bande, ouvrant la porte à un revirement. Roope Hintz a récupéré la rondelle pour ensuite repérer Hanley. C’était 1 à 0. Et le Stars venaient de donner le ton à cette finale. 

Yanni Gourde a marqué l’unique but des siens sur un jeu chanceux en première période. Le Québécois a bondi sur un retour de tir de Blake Coleman en redirigeant la rondelle avec son patin. Roope Hintz avait aussi touché à la rondelle avec son patin avant qu’elle ne se retrouve derrière Anton Khudobin.  

Khudobin a bloqué 35 tirs pour signer une 13e victoire. 

+
Anton Khudobin
Khudobin a fermé la porte au Lightning en troisième période avec 22 arrêts. Les Stars n’ont obtenu que deux tirs lors du dernier tiers.
-
Brayden Point
Point n’était pas l’ombre de lui-même pour ce premier match de la finale. Il n’a pas obtenu un seul tir contre Khudobin.
4
1
Première période
1-DAL: Joel Hanley (1) (Hintz) 5:40 2-TB: Yanni Gourde (6) (Coleman, Goodrow) 12:32
Punitions: Oleksiak (Dal) 8:08, Maroon (TB) 8:08.
Deuxième période
3-DAL: Jamie Oleksiak (5) (Radulov, Heiskanen) 12:30 4-DAL: Joel Kiviranta (5) (Lindell, Klingberg) 19:32
Punitions: Coleman (TB) 1:09, Coleman (TB) 6:54, Maroon (TB) 20:00.
Troisième période
5-DAL: Jason Dickinson (1) (Comeau, Janmark) FD-18:42
Punitions: Klingberg (Dal) 4:52, Comeau (Dal) 9:08, Seguin (Dal) 12:56.
Tirs au but
DALLAS 5 - 13 - 2 - 20 TAMPA BAY 4 - 10 - 22 - 36
Gardiens:
DAL: Anton Khudobin (G, 13-6), TB: Andrei Vasilevskiy (P, 14-6).
Avantages numériques:
DAL: 0 en 2, TB: 0 en 3
Arbitres:
Francis Charron, Wes McCauley.
Juges de lignes:
Brad Kovachik, Matt MacPherson.
Anton Khudobin
Jamie Oleksiak
★★
Joel Kiviranta
★★★