/sports/opinion/columnists
Navigation

La chasse au canard débute ce matin

0919 Patrick Campeau
Photo courtoisie De nombreux coups de feu se feront entendre dès ce matin à proximité des différents plans d’eau où cohabitent les diverses espèces de canard.

Coup d'oeil sur cet article

Jusqu’au 2 janvier prochain, les sauvaginiers pourront intercepter les nombreuses espèces de canards qui passeront au-dessus de leur cache.

Pour pratiquer cette activité de prélèvement, l’amateur doit s’être procuré, au préalable, son permis de petit gibier provincial dans une boutique de chasse et de pêche ainsi que celui de chasse aux oiseaux migrateurs considérés comme gibier dans un bureau de poste ou en ligne à l’adresse www.permis-permits.ec.gc.ca/fr/Achatdunpermisdechasse. L’adepte peut les acheter en tout temps, même après l’ouverture tant attendue, et commencer sa saison quand bon lui semble.

Le site

Martin Blais, de Saint-Esprit, est un réel passionné de ce type de chasse. Pour accroître ses chances et aider d’autres nemrods comme lui, il élève des labradors roux et gère son propre chenil portant le nom de Red Tail Labrador. Selon les propos recueillis auprès de ce spécialiste, il est important de localiser un point d’eau comme une rivière, un ruisseau, un fossé, etc., qui attirera les oiseaux. Pour sa part, Martin préfère un marais. Dès la mi-août, il est allé préparer son spot. Il a coupé un maximum de joncs et de nénuphars afin d’agrandir la piste d’atterrissage et de rendre l’emplacement encore plus visible et attirant du haut des airs. Pour trancher les herbes, il a relié un bout de super fil à pêche résistant de plus de 30 lb/test à deux bâtons bien solides. M. Blais et son partenaire ont enfilé leurs cuissardes et grâce à cette scie improvisée, il leur a suffi de marcher en effectuant des mouvements synchronisés de va-et-vient sous la surface pour sectionner la végétation aquatique. Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez procéder à ce grand nettoyage, sur l’heure du midi, après la passe du matin.

Le nourrissage

Plusieurs adeptes déposent des poches de maïs sur leur site en se servant d’une mangeoire ou en faisant simplement des tas à divers endroits afin de créer un garde-manger invitant. Si vous avez nourri les canards, il est impératif que vous ayez arrêté il y a deux semaines et qu’il ne reste plus de bouffe disponible depuis au moins sept jours. Si ce n’est pas le cas, vous êtes en infraction et vous risquez de recevoir une amende salée.

Camouflage

« Il existe une foule de caches sur le marché et certaines sont incroyablement bien construites et réalistes. Je préfère toutefois bâtir un abri artisanal en me servant des végétaux environnants. Je suis alors certain de pouvoir parfaitement me fondre dans le décor et passer inaperçu aux yeux de ces gibiers ailés à la vue perçante. Je dégagerai aussi un petit couloir où mon chien pourra voir les canards tomber afin qu’il puisse aller les chercher », expliquait Martin. « L’immobilisme jumelé à un bon camouflage sont souvent la clé du succès afin que les migrateurs ne découvrent pas trop tôt votre scène de chasse », ajoutait ce chic type qui pratique l’activité depuis plus de 35 années.

Les appelants

« En début de saison, il ne faut pas être plus catholique que le pape », assurait le pro interrogé. Vous pouvez faire de belles captures en vous servant seulement de 12 à 18 oiseaux factices, communément appelés decoys. Bien qu’il soit possible d’opter pour des imitations de plusieurs espèces de migrateurs, M. Blais favorise l’utilisation de malards, surtout des femelles, car en début de saison les mâles n’arborent pas encore leur plumage très coloré. Au niveau de l’agencement, Martin aime bien disposer les appelants en forme de triangle à sa droite et à sa gauche, car les oiseaux pourront s’y déposer au centre. Il préconise à l’occasion des formations réduites en groupes de deux à quatre canards imitant des petites familles. Si vous avez un des nombreux modèles d’oiseaux robotisés, n’hésitez pas à vous en servir, il ajoutera du mouvement et du réalisme à votre présentation.

Les appeaux

« Il existe des calls à languette simple ou double. Je préfère les double reed comme on les appelle en anglais, car ils offrent, selon moi, des appels plus doux et plus naturels », précisait l’expert. En quelques clics sur internet, vous trouverez une foule de tutoriels et de bandes vidéo qui vous aideront à mieux cancaner. Par la suite, profitez de vos temps libres, dans l’auto par exemple, pour parfaire vos différentes vocalises. Si vous chassez à deux et que vous n’avez pas beaucoup d’expérience, dialoguez doucement entre vous afin de recréer une ambiance invitante.

En terminant

Rappelez-vous que la quantité de cartouches à grenailles non toxiques dans le fusil ne peut excéder trois, dont une dans la chambre et deux dans le magasin. Martin opte pour des billes de taille 4 en début de saison et pour des 2 lorsque le duvet des gibiers ailés commence à épaissir. Pour ce qui est des limites dans le District F, retenez que vous avez le droit à six canards, et que de ce nombre, vous pouvez prélever un maximum d’une seule sarcelle à ailes bleues, d’un seul garrot d’Islande et de deux noirs dans la partie située au sud de la route 148 et à l’ouest de l’autoroute 15.