/weekend
Navigation

Le Petit Prince est toujours vivant: 10 clefs pour mieux vivre

Christine Michaud
Photo d'archives, Jean-Francois Desgagnés Christine Michaud

Coup d'oeil sur cet article

Si le Petit Prince de Saint-Exupéry était parmi nous aujourd’hui, que souhaiterait-il nous enseigner? Christine Michaud et le professeur émérite de philosophie Thomas De Koninck répondent ensemble à cette question, établissant 10 clefs pour mieux vivre dans un ouvrage rédigé à quatre mains, Le Petit Prince est toujours vivant. L’ouvrage rappelle le passage de Saint-Exupéry à Québec, il y a bien des années, et sa rencontre avec Thomas, tout jeune.

En mai 1942, Antoine de Saint-Exupéry a passé la soirée à Québec dans la maison de son ami Charles De Koninck. Au cours de la soirée, le petit Thomas de Koninck a posé des milliers de questions à l’aviateur-philosophe. La légende veut que Thomas lui ait inspiré l’histoire du Petit Prince, écrite quelque temps après.

Depuis, Thomas De Koninck n’a pas cessé de se questionner. Il est même devenu professeur émérite de philosophie à l’Université Laval. Et il accepte avec discrétion cette filiation avec le personnage célèbre. Une plaque commémore d’ailleurs la visite de Saint-Ex, sur la façade de la maison qui fut celle de son enfance, sur la rue Sainte-Geneviève, dans le Vieux-Québec.

10 thèmes

Christine Michaud l’a invité à s’ouvrir davantage et ensemble, ils se sont questionnés sur l’héritage légué par le Petit Prince. 

En 10 thèmes, ils invitent les lecteurs à réfléchir sur la beauté, la quête de sens, le bonheur, les liens affectifs, la solidarité, la conscience, l’enfance, la Providence, Dieu et l’invisible. Des thèmes essentiels pour guider les lecteurs vers une vie plus consciente, plus féconde, plus heureuse. Christine Michaud a été profondément émue de rencontrer Thomas De Koninck, 86 ans, initialement pour un tout autre projet qui verra le jour plus tard cet automne. Elle a tout de suite apprécié son humilité, son dévouement, sa générosité et ses saines valeurs de vie, dit-elle. «J’ai eu un coup de cœur pour Thomas. Je le trouvais extrêmement touchant. C’est incroyable, le bagage de connaissances qu’il a ! Il est super intéressant.»

Ainsi est née l’idée de faire un livre avec lui. «Je voulais raconter son histoire, mais surtout faire en sorte que tout son bagage de connaissances et de sagesse soit retransmis. Il n’enseigne plus. Il a encore quelques étudiants au doctorat, mais ce qu’il a transmis a toujours été au niveau universitaire. Je trouvais que ses connaissances étaient utiles pour le grand public.» Elle a eu le sentiment qu’il fallait aller de l’avant avec ce projet : une nouvelle mission à accomplir. «Je me suis dit que ça ne lui est pas arrivé pour rien, cette histoire de Saint-Exupéry. C’est justement ce qui fait que ses connaissances à lui vont être retransmises.»

Un travail assidu

Christine Michaud et lui ont rapidement décidé des 10 thématiques du livre et se sont rencontrés à multiples reprises, avant la pandémie, pour discuter de philosophie, de littérature, de psychologie, de la vie. 

En même temps, Christine a lu l’œuvre de Saint-Exupéry au grand complet, de manière à en extraire des éléments importants. «J’ai adoré ça. J’ai baigné dans son œuvre et c’était formidable. Il y a des titres qui m’ont parlé énormément – des pépites.» L’autrice à succès considère que Le Petit Prince est toujours vivant retransmet les connaissances et la sagesse de Thomas De Koninck et fait en même temps redécouvrir Saint-Exupéry. 

«Ça donne envie de relire Le Petit Prince, peut-être même de lire d’autres livres de lui. Passer du temps avec Thomas, c’était comme un cadeau de la vie.» 


♦ Christine Michaud a étudié en psychologie positive avec Tal Ben-Shahar, le grand professeur du bonheur de Harvard.

♦ Elle a écrit plusieurs best-sellers.

♦ Elle présente chaque année des conférences et des formations.

♦ Thomas De Koninck est professeur émérite à la Faculté de philosophie de l’Université Laval.

♦ Il a été nommé membre de l’Ordre du Canada en 2004 et a remporté le Prix du livre 2013 de l’Association canadienne de philosophie pour son livre Questions ultimes (PUO, 2012).

♦ On célèbre cette année le 120e anniversaire de naissance d’Antoine de Saint-Exupéry.

EXTRAIT 

<b><i>Le Petit Prince est toujours vivant</i></b><br/>
Christine Michaud et Thomas De Koninck<br/>
Éditions Édito<br/>
200 pages
Photo courtoisie
Le Petit Prince est toujours vivant
Christine Michaud et Thomas De Koninck
Éditions Édito
200 pages

«Qu’allons-nous créer en cette vie? Que laisserons-nous comme trace de notre passage sur cette terre? Voilà des questions génératrices de sens. Quels sont ces élans de l’âme qui nous travaillent de l’intérieur, ces intuitions de ce que nous pourrions réaliser au cours de notre existence? N’y a-t-il pas d’irrésistibles envies en nous qui sont demeurées depuis trop longtemps inassouvies? Qu’est-ce qui donnerait plus d’intensité authentique à notre vie? Ce sont là des pistes de réflexion à mettre en action pour cheminer, déployer notre potentiel et ainsi donner un sens à notre existence.»