/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Le cardinal Lacroix dénonce l’accès limité aux églises

Coup d'oeil sur cet article

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix demande aux autorités de la Santé publique de revoir immédiatement la règle qui limite désormais l’accès aux lieux de culte à 25 ou à 50 personnes selon les régions.

« On reconfine les églises et les lieux de culte à 25 ou 50 personnes. En même temps, on permet aux salles de spectacles, aux cinémas et aux théâtres de demeurer à 250 personnes. On nous a mis dans la catégorie des bars et des lieux qui vendent de l’alcool. On ne vend rien de ça », a dénoncé le cardinal Lacroix lors d’un point de presse devant l’archevêché dans le Vieux-Québec.

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix
Photo Jean-François Racine
Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix

L’archevêque de Québec se fait ainsi porte-parole de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, de même que de tous les leaders religieux de la province.    

  • Écoutez la chronique politique de Caroline St-Hilaire sur QUB Radio:   

Selon lui, les gens rentrent, se désinfectent les mains, puis s’en vont à leur place, sans aucun autre déplacement ou presque. Même la communion se fait sans contact avec les croyants. Les cérémonies se font sans danger, alors que les échanges sont parfois plus étroits dans les rassemblements familiaux à la suite d’un rituel funéraire par exemple. 

Photo Jean-François Racine

 Pas d’éclosion

« On veut demander au gouvernement de revoir ça. Nous avons mis les bouchées doubles depuis le mois de juin pour respecter toutes les consignes. La santé de nos fidèles nous préoccupe. À notre connaissance, dans aucun lieu culte du Québec il n’y a eu d’éclosion. Nos preuves sont faites. Ce n’est pas juste. Ce n’est pas acceptable. Laissez-nous continuer », a-t-il ajouté. 

  • Écoutez le chroniqueur Alain Pronkin avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Le cardinal Lacroix déplore également de n’avoir jamais eu de contact direct depuis six mois avec le gouvernement ou la Santé publique.  

« On veut vraiment éviter toute participation à cette pandémie », termine-t-il.

En cette année difficile, les leaders religieux précisent que des milliers de Québécois trouvent dans la pratique de leur religion un réconfort et une source de résilience qui bénéficient à l’ensemble de la population. 

Situation précaire

Dans son communiqué, le ministère de la Santé parle des « activités dans les lieux de culte et dans les salles où est permis la vente ou le service de boissons alcooliques pour consommation sur place ». L’Église déplore cet amalgame « injustifié et faux » et exige de pouvoir accueillir jusqu’à 250 personnes.

Par ailleurs, le cardinal Lacroix se dit aussi très inquiet de la situation financière précaire de la plupart des lieux de culte, tous fermés pendant plus de trois mois.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.