/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

[EN DIRECT 21 SEPTEMBRE 2020] Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de COVID-19 bouleverse nos vies depuis plusieurs mois.

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie.  

DERNIER BILAN

AU MONDE

Cas: 31 201 975

Décès: 963 068

CANADA

Cas: 145 415

Décès: 9228

AU QUÉBEC

Cas: 68 128

Décès: 5804

AUX ÉTATS-UNIS

Cas: 6 833 931

Décès: 199 815

TOUTES LES NOUVELLES DU 21 SEPTEMBRE 2020                

20h48 | Virus en Argentine: record quotidien du nombre de morts après 6 mois de confinement

L’Argentine a enregistré lundi un nouveau record quotidien de décès liés à la COVID-19 avec 429 morts, ce qui porte à 13 482 le bilan total dans le pays, ont annoncé les autorités.

Il s’agit du nombre de décès le plus élevé depuis que la pandémie a frappé le pays sud-américain, où des mesures de confinement sont en vigueur depuis le 20 mars, avec un assouplissement progressif en fonction des régions.

Le nombre total de contaminations a atteint les 640 134, parmi lesquelles 508 563 personnes ont guéri, dans ce pays de 44 millions d’habitants, a précisé le ministère de la Santé.

AFP

La région de Buenos Aires est celle qui connaît le plus de cas. Dans la capitale, les contaminations ont cependant ralenti, avec seulement 678 nouvelles ce lundi.

Buenos Aires débute cette semaine une nouvelle étape de son confinement avec l’autorisation de la restauration dans les établissements disposant d’espaces à l’air libre et la reprise des travaux de construction dans leur phase finale, entre autres activités.

Les cours restent suspendus dans tous les niveaux éducatifs.

Selon les autorités, le taux d’occupation dans les services de soins intensifs est de 60,3 % au niveau national et s’élève à 65,5 % dans l’agglomération de Buenos Aires.

AFP

Le gouvernement s’est résolu vendredi à prolonger les mesures de restrictions des activités jusqu’au 11 octobre, alors qu’il tente de contrôler l’évolution des contaminations.

En dépit des chiffres élevés, des centaines de personnes ont manifesté, sans respecter la distanciation sociale, contre les mesures sanitaires du gouvernement d’Alberto Fernandez, réclamant la fin du confinement.

Les revendications s’opposent aux appels publics à une plus grande responsabilité individuelle, demandée à la population par le personnel médical et paramédical, exténué après six mois de travail, dans des hôpitaux à la limite de leurs capacités.

20h36 | COVID-19: beaucoup de questions sans réponse pour le sport étudiant québécois

Photo d'archives, Agence QMI

19h19 | Quinze cas dans un même groupe d'étudiants à l'Université de Sherbrooke

Fabio Balbi - stock.adobe.com

18h12 | COVID-19: l'éclosion au bar Kirouac à Québec fait un mort

17h36 | Près de 200 000 morts de la pandémie aux États-Unis

AFP

17h20 | Trois cas de COVID-19 dans deux écoles du Saguenay

16h33 | COVID-19: le PM tchèque estime avoir assoupli trop tôt les restrictions

Le premier ministre tchèque Andrej Babis a reconnu lundi que son gouvernement avait fait « une erreur » en assouplissant les restrictions anticoronavirus dès le début de l’été.

Après avoir réussi à maitriser la pandémie par des mesures strictes comme le port obligatoire du masque en extérieur, le gouvernement tchèque avait levé la plupart de ces mesures avant les vacances d’été.

« Je me suis laissé gagner par l’arrivée de l’été et l’ambiance générale. C’était une erreur que je ne veux pas refaire », a déclaré M. Babis dans un discours télévisé où il a exhorté ses concitoyens à porter un masque pour se protéger.

La République tchèque a enregistré jeudi un nombre record de 3 130 nouveaux cas de contaminations à la COVID-19. Il s’agissait du troisième record quotidien consécutif pour ce pays de 10,7 millions de personnes, qui a enregistré un peu plus de 50 000 cas et 521 décès depuis mars.

Les statistiques montrent également que de plus en plus de membres du personnel de santé sont contaminés.

16h22 | Accès limité aux lieux de culte: «Ce n’est pas acceptable», affirme le cardinal Lacroix

Photo Jean-François Racine

16h19 | COVID-19: la santé publique canadienne lance un appel à tous

Photo d'archives, Agence QMI

15h44 | COVID-19: «On est en train de l’échapper d’aplomb», s’inquiète Régis Labeaume

Photo Stevens LeBlanc

15h43 | Ce n’est pas la quantité de malades que craignent les blocs opératoires

15h20 | Le Royaume-Uni relève le niveau d'alerte

AFP

15h08 | L’Italie impose un test aux voyageurs venant de Paris et d’autres régions françaises

L’Italie va imposer à tous les voyageurs en provenance de plusieurs régions françaises, dont l’Ile-de-France et Provence-Côte-d’Azur, un test négatif à la COVID-19 avant l’entrée sur son territoire, a annoncé lundi le ministre de la Santé.

Les régions concernées par cette mesure qui devrait entrer en vigueur dans les prochains jours sont l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Côte-d’Azur, la Corse, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie.

« J’ai signé une nouvelle ordonnance étendant l’obligation de test moléculaire ou antigénique aux citoyens en provenance de Paris ou d’autres régions de France », a déclaré le ministre italien de la Santé Roberto Speranza sur son compte Twitter.

« Les données européennes sont critiques. L’Italie est dans une situation plus favorable que d’autres pays, mais il faut rester prudents pour ne pas rendre vains les sacrifices consentis jusqu’ici », a-t-il ajouté.

Les voyageurs en provenance de ces régions devront présenter un test moléculaire ou antigénique effectué 72 heures précédant l’entrée sur le territoire et dont le résultat est négatif.

À défaut, ils devront effectuer ce test à leur arrivée à l’aéroport, au port ou au poste frontière.

13h57 | Plus de 60 pays riches adhèrent au dispositif d’accès au vaccin de l’OMS

Adobe Stock

13h36 | «On est dans la deuxième vague», confirme le Dr Arruda

Photo Stevens Leblanc

13h03 | Opération OSCAR: plus de 2200 bars et restaurants visités par les policiers

Photo Stevens Leblanc

12h36 | La Bourse de Paris a connu sa pire séance en plus de trois mois lundi et chuté de 3,74%, déprimée par les inquiétudes autour de la résurgence de la COVID-19 et ses potentielles conséquences sur l’économie, quelques mois après une première vague destructrice.

12h35 | Tous les pubs ont rouvert lundi en Irlande après six mois de fermeture pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, sauf dans la capitale Dublin, où les contaminations augmentent.

AFP

12h03 | Le port du masque médical est efficace pour réduire la propagation de la COVID-19 lorsqu’il est porté par un grand nombre de personnes, indique un rapport de l’INSPQ qui relève le manque de données sur la question plus large des méthodes barrières, comme le couvre-visage artisanal.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

11h11 | Le Québec enregistre une hausse marquée de 586 cas et de deux décès, pour un bilan total de 68 128 personnes infectées et de 5804 patients décédés.

Photo Agence QMI, Guy Martel

9h27 | Le bilan officiel de la pandémie de COVID-19 devrait atteindre 200 000 morts lundi aux États-Unis, pays le plus durement frappé au monde et où le coronavirus tue actuellement quatre fois plus proportionnellement qu’en Europe.

9h06 | Le Québec dépiste beaucoup plus qu’avant pour la COVID-19, avec près de 30 000 tests menés lors des journées de mercredi, jeudi et vendredi derniers, ce qui pourrait laisser croire qu’il est normal de découvrir plus de cas du virus dans la population.

6h15 | Les bars sont une fois de plus écorchés par les nouvelles mesures sanitaires dans les zones orange décrétées par la Santé publique dimanche, tandis que les restaurants ont l’impression d’avoir été épargnés.

Photo Martin Alarie

1h00 | Des étudiants au collégial ne savent déjà plus où donner de la tête avec les cours en ligne, au point où certains ont préféré abandonner des cours ou même leur session quelques semaines après le début des classes. 

Photos Martin Alarie et Ben Pelosse

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.