/news/politics
Navigation

Des élections anticipées en Colombie-Britannique

Coup d'oeil sur cet article

Les électeurs de la Colombie-Britannique seront appelés aux urnes le 24 octobre pour les élections provinciales, qui ont été déclenchées par le premier ministre sortant John Horgan.

Après le Nouveau-Brunswick, la Colombie-Britannique est la deuxième province à tenir des élections pendant la pandémie actuelle. Elles se tiendront un an avant la date prévue

John Horgan estime que la province a besoin d’un gouvernement majoritaire pour faire face aux répercussions causées par la pandémie actuelle.

«Nous ne sommes pas à la fin de la pandémie, mais au début (...) et c’est pourquoi nous devons avoir des élections maintenant», a déclaré lundi le premier ministre néo-démocrate, selon Global News.

M. Horgan est à la tête d’un gouvernement minoritaire depuis son arrivée au pouvoir en 2017. Son parti avait signé un accord avec les Verts, qui détiennent la balance du pouvoir.

Le représentant libéral Andrew Wilkinson a dénoncé cette décision qu’il juge «cynique et égoïste» de la part de John Horgan.

D’après un récent sondage de l’Institut Angus Reid, si les élections se déroulaient actuellement, le NPD obtiendrait 48 % des voix, contre 29 % pour les Libéraux et 14 % pour les Verts.