/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19 : Johnson & Johnson lance la dernière étape d’un essai clinique sur un vaccin

COVID-19 : Johnson & Johnson lance la dernière étape d’un essai clinique sur un vaccin
AFP

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Johnson & Johnson est devenu mercredi le quatrième groupe pharmaceutique à lancer aux États-Unis un essai clinique de phase 3 sur un vaccin expérimental contre le COVID-19 en une seule dose, avec 60 000 personnes sur trois continents. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Si les résultats sont positifs, l’entreprise espère pouvoir déposer une demande d’autorisation en urgence auprès de l’Agence américaine du médicament (FDA) « début 2021 », précise un communiqué. 

La société de biotechnologies Moderna avait été la première aux États-Unis, en juillet, à lancer un essai clinique de phase 3, qui doit mesurer l’efficacité du produit à grande échelle sur des milliers de volontaires. Elle avait été suivie par Pfizer et son partenaire BioNTech, puis par AstraZeneca. 

Le fait que quatre vaccins expérimentaux soient déjà à ce stade avancé de développement, moins de huit mois après l’identification du virus, est « sans précédent », a souligné Anthony Fauci, directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses, dans un communiqué distinct. 

  • À VOIR AUSSI : Un vaccin en Chine dès novembre?

« Il est probable qu’on aura besoin de diverses formes de vaccination pour répondre aux besoins au niveau mondial », a-t-il remarqué. 

Johnson & Johnson, qui s’est engagé à distribuer le vaccin sans faire de profits, a souligné « poursuivre la montée en puissance de ses capacités de production » et espère toujours pouvoir fournir un milliard de doses de vaccin chaque année. 

Le président américain Donald Trump a pour sa part promis vendredi que 100 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 seraient fabriquées avant la fin de l’année, et suffisamment pour vacciner les 330 millions d’Américains d’ici avril 2021.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.