/entertainment/tv
Navigation

«Je suis heureuse et privilégiée» - Marina Orsini

SPE-TAPIS ROUGE-TNM-NELLIGAN- MICHEL TREMBLAY
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La comédienne et animatrice Marina Orsini multiplie les projets cet automne. Elle est de retour dans le rôle d’Anémone dans «Une autre histoire» et elle est à la barre de la nouvelle émission quotidienne «5 chefs dans ma cuisine». Après un confinement actif et bénéfique, Marina Orsini nous revient en pleine forme, toujours aussi passionnée. 

Dans la précédente émission matinale de Marina Orsini à Radio-Canada, le segment cuisine était très populaire et l’animatrice recevait beaucoup de commentaires sur les recettes qui y étaient présentées. Avec ses producteurs, elle a donc naturellement travaillé sur le concept d’une émission de cuisine.

«J’avais envie de travailler avec des chefs, a déclaré l’animatrice. On a des chefs incroyables au Québec! Ils sont très souvent des restaurateurs et on veut leur donner un coup de pouce pour les aider à remonter la pente dans le contexte actuel. On veut aussi mettre à l’avant-plan les producteurs de chez nous.»

Marina reçoit donc quotidiennement un chef en fonction d’un thème précis, dans «5 chefs dans ma cuisine». «Par exemple, tous les lundis, nous cuisinons sans viande, les mardis, ce sont les produits locaux, et les mercredis sont réservés à la cuisine en grande quantité pour faire des réserves. Ça va devenir des rituels avec nos téléspectateurs.»

Quant aux jeudis, ils sont réservés aux saveurs du monde, une ouverture que l’animatrice souhaitait de tout cœur. «On va toucher à la cuisine haïtienne, vietnamienne, laotienne, mais aussi espagnole et italienne. On reçoit des chefs qui sont originaires de différents pays, et ils arrivent avec l’histoire de leur pays et de leur immigration. Ça donne des bijoux de rencontres; c’est vraiment génial!»

Reprise en main

Cuisiner tous les jours avec des chefs représente un certain défi pour Marina, qui se dit très gourmande. «Heureusement, je suis chanceuse, car, à la base, j’ai de bons gènes. Avec le niveau de gourmandise que j’ai, je pourrais prendre cinq livres par jour, mais j’ai perdu quelques kilos ces derniers mois. La pandémie m’a délestée de quelques livres, car j’ai fait beaucoup de plein air. J’ai aussi revu mon alimentation. Je vais continuer à être rigoureuse en diminuant les pâtes et tous les autres féculents. En fait, c’est le dosage qui reste le grand principe à respecter. Toutefois, je vais toujours goûter à ce que les chefs préparent.»

Retrouver ses enfants

Du côté de la fiction, «Une autre histoire» réserve de bien belles surprises pour cette nouvelle saison. «Anémone retrouve ses enfants. Ces retrouvailles ne se passeront pas sans heurts ni douleur; ce n’est pas gagné d’avance. C’est un projet périlleux pour elle, car elle ne sait pas à quoi s’attendre et elle aura beaucoup d’explications à donner. Ça va être une saison dense et intense, avec beaucoup de revirements et de rebondissements.»

La comédienne a même eu la chance de jouer avec son fils, Thomas Postigo. «Il y avait une scène où il fallait que quelqu’un me touche, mais c’est difficile à cause de la COVID. Brigitte Couture, la réalisatrice, m’a demandé si Thomas serait intéressé à jouer. Il a évidemment accepté avec plaisir. Il sera donc dans un épisode de la série.»

Ressourcement bénéfique

Le confinement des derniers mois a été plutôt positif pour Marina. «J’étais souvent à la campagne; j’avais le privilège de ne pas être prise en ville. Là-bas, je me suis beaucoup promenée dans le bois, j’ai marché énormément. Cette période a été un moment de ressourcement pour moi. Comme tout le monde, ça m’a permis de m’arrêter, de regarder ma vie et comment je la vis.»

Cette période a aussi permis à Marina de faire une introspection sur son existence. «C’est comme si, pour une fois, je regardais ma vie avec une grosse loupe. J’ai constaté que j’étais heureuse et privilégiée dans la vie. J’ai profité de cette période pour prendre soin de moi et des miens. Dans mon cas, c’était une période où j’ai pu prendre du recul et apprécier la vie que j’ai bâtie.»

«5 chefs dans ma cuisine» est diffusée du lundi au vendredi à 11 h 30 et «Une autre histoire», le lundi à 20 h, toutes deux à Radio-Canada.