/sports/golf
Navigation

PGA: Hudson Swafford seul en tête à Punta Cana

PGA: Hudson Swafford seul en tête à Punta Cana
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après deux rondes, l’Américain Hudson Swafford est maintenant seul en tête au Championnat Corales Puntacana Resort & Club, un tournoi de la PGA présenté en République dominicaine.

À égalité avec l’Autrichien Sepp Straka et les Américains Scott Harrington et Tyler McCumber à l’issue de la première ronde, Swafford a maintenu sa place en jouant 67 (-5) vendredi. Après un premier neuf mouvementé, où il a enregistré cinq oiselets et deux bogueys, il a réussi deux oiselets sur le neuf de retour.

PGA: Hudson Swafford seul en tête à Punta Cana
Photo AFP

«J’ai commis une erreur sur le cinquième trou, mais mis à part cela j’ai très bien joué, a indiqué le meneur au site PGATOUR.com. Je me suis donné plusieurs chances et c’est tout ce que j’essaie de faire, parce que je sens que j’ai du succès sur les verts, je vois bien la trajectoire.»

Avec un cumulatif de 132 (-12), il a deux coups d’avance sur ses compatriotes Sean O'Hair, Luke List et Justin Suh, qui se partagent le deuxième rang avec des pointages de 134 (-10).

Quatre golfeurs, dont le Canadien Mackenzie Hughes, suivent au cinquième rang avec des fiches de 135 (-9). Hughes a bondi de 12 échelons au classement en signant une carte de 67 (-5). L’Ontarien, qui a réussi six oiselets et commis un boguey vendredi, est à égalité avec Straka, Adam Long et Xinjun Zhang.

PGA: Hudson Swafford seul en tête à Punta Cana
Photo AFP

Parmi les autres Canadiens en action, seul David Hearn a été en mesure de se qualifier pour les rondes de la fin de semaine. L’Ontarien y est parvenu malgré une deuxième ronde difficile de 74 (+2), au cours de laquelle il a commis trois bogueys. Avec un pointage cumulatif de 141 (-3), il a glissé au 54e rang et il accuse neuf coups de retard sur la tête.

Graham DeLaet, Michael Gligic, Roger Sloan et Corey Conners ont tous été victimes du couperet.

Une avance malgré une blessure bizarre

Non seulement Swafford mène le tournoi après 36 trous, mais il le fait malgré une enflure à un doigt apparue à la suite d’une piqure d’abeille. La péripétie de Swafford est survenue sur le deuxième trou.

«Ça a commencé à enfler. Il faisait beau et chaud, alors c’était le chaos durant quelques trous», a indiqué l’athlète de 33 ans, ajoutant qu’il a appliqué de la glace sur son doigt à quelques reprises lors des trous suivants.

Le caddie de Swafford s’était aussi fait piquer par une abeille, sur l’avant-bras, lors du premier trou de la première ronde, jeudi.