/news/currentevents
Navigation

Disparition de Mélissa Blais: des bénévoles encore à la recherche d’indices

Trois ans après sa disparition, Mélissa Blais manque toujours à l’appel

Coup d'oeil sur cet article

Des plongeurs bénévoles ont tenté, une nouvelle fois, samedi, de retrouver le véhicule de Mélissa Blais, disparue mystérieusement il y a près de trois ans en Mauricie.

• À lire aussi: Dans l’autobus avec le cadavre caché dans un sac de hockey

Huit plongeurs ont fouillé le fond de la rivière Saint-Maurice, à Shawinigan.

Si les efforts n’ont pas porté leurs fruits, la famille de Mélissa Blais est reconnaissante.

« Chaud au cœur, c’est un faible mot pour décrire comment je me sens. Je suis sans mots devant les gens. Les plongeurs, aujourd’hui, je les ai appelés “nos héros” », a mentionné la belle-sœur de la disparue, Sylvie René.

Mélissa Blais, 34 ans, s’est volatilisée mystérieusement dans la nuit du 2 novembre 2017, après une soirée dans des bars de Louiseville.

Son véhicule, une Toyota Corolla noire immatriculée Y70 FAD, n’a jamais été retracé.

« C’est sûr que c’est difficile, mais en même temps, il faut continuer à vivre. Continuer à faire vivre nos familles. On n’a pas le choix de passer au travers », a mentionné Yves Blais, le frère de la jeune femme.

L’organisme Meurtres et disparitions irrésolus du Québec tente maintenant de faire progresser l’affaire.

L’équipe était venue avec un sonar le 18 septembre et avait détecté des formes au fond de l’eau pouvant s’apparenter à des véhicules.

« On parlait de véhicules en général. De possibilités. C’est pour ça qu’on a pris les devants et qu’on est venus vérifier par nous-mêmes », a précisé le président, Stéphane Luce.

Les plongeurs n’ont pas été en mesure d’accéder à une structure rappelant la forme d’un véhicule sous l’eau et songent à revenir.