/sports/soccer/impact
Navigation

Écrasé par les Red Bulls

L’Impact encaisse une quatrième défaite de suite

Coup d'oeil sur cet article

Les Red Bulls de New York ont marqué deux buts en une minute en seconde demie pour remporter une victoire écrasante de 4 à 1 sur l’Impact qui a ainsi encaissé un quatrième revers consécutif, un cinquième en six rencontres.

• À lire aussi: Bush sera échangé

Les Taureaux menaient 2 à 1 quand Daniel Royer (56e minute) et Kaku (57e) ont marqué coup sur coup pour mettre le match hors de portée. Royer a inscrit un but et deux passes, Kaku a amassé un but et une passe pendant que Tom Barlow a inscrit un doublé.

Luis Binks s’est vu décerner un carton rouge. Une infraction qui lui vaut une suspension d’un match.
Photo USA TODAY Sports
Luis Binks s’est vu décerner un carton rouge. Une infraction qui lui vaut une suspension d’un match.

La défense montréalaise a de nouveau flanché malgré un bon début de rencontre qui a vite été effacé par les Red Bulls. L’Impact a accordé 18 buts à ses six derniers matchs.

Et le comble est que Luis Binks, qui avait déjà reçu un carton jaune, a hérité d’un autre jaune qui s’est transformé en rouge direct après révision vidéo, il sera donc suspendu pour le match de samedi prochain contre Chicago. Il s’agit d’un quatrième rouge en cinq matchs pour l’Impact.

But rapide

Le Bleu-blanc-noir avait pourtant très bien amorcé la rencontre quand Bojan a décoché sans avertissement un puissant tir de loin pour ouvrir la marque dès la 4e minute, l’Espagnol allant ensuite sauter dans les bras de Thierry Henry au banc montréalais.

Rare moment de réjouissances chez l’Impact lorsque  Bojan a célébré son but avec l’entraîneur Thierry Henry.
Photo USA TODAY Sports
Rare moment de réjouissances chez l’Impact lorsque Bojan a célébré son but avec l’entraîneur Thierry Henry.

Mais cette équipe est incapable de conserver ses avances par les temps qui courent et Tom Barlow a marqué deux fois sans riposte.

L’attaquant des Taureaux a ouvert son compte à la 14e quand il a trouvé un trou dans la défense pendant que Zachary Brault-Guillard trichait vers l’avant.

Barlow a remis ça à la 35e en recevant un ballon surprise devant Clément Diop à la suite d’une talonnade parfaitement exécutée par Daniel Royer. 

C’est d’ailleurs difficile à comprendre puisque les joueurs de l’Impact étaient nombreux dans la surface sur cette séquence. 

  • ÉCOUTEZ la chronique sportive de Jean-François Baril sur QUB radio:   

Manque de coordination

Il ne faut pas se méprendre, l’Impact a disputé un bon match, surtout si on tient compte des circonstances avec les nombreux blessés et les matchs qui se sont accumulés dernièrement.

On a vu une équipe qui voulait se projeter vers l’avant en amorçant ses jeux de l’arrière, une équipe qui a eu de bonnes séquences de possession.

Toutefois, de nombreuses attaques ont avorté dans le dernier tiers adverse en raison d’un manque de coordination entre les joueurs.

On a trop souvent vu une passe n’aboutir nulle part parce que le coéquipier à qui elle était destinée n’a pas su l’anticiper. Ça fait en sorte que les occasions de marquer ne sont pas là ou sont bousillées. 

Bulletin  

7 / 10 : Victor Wanyama

C’est redondant, mais il est très efficace pour récupérer des ballons en milieu de terrain. Il se sert bien de son gros gabarit.

7 / 10 : Bojan

Il fait exactement ce qu’on attend de lui en marquant un gros but dès les premières minutes de la rencontre.

6,5 / 10 : Samuel Piette

Sait trouver l’équilibre entre responsabilités défensives et appui en attaque. La transition semble presque complétée pour son nouveau poste.

6,5 / 10 : Clément Diop

On ne peut pas le blâmer malgré le déluge de buts, sa défense a trop souvent été trouée, le laissant seul pour colmater les brèches.

6,5 / 10 : Zachary Brault-Guillard

Il se fait prendre en voulant appuyer l’attaque trop vite sur le premier but des Red Bulls, mais il joue un bon match et appuie bien l’attaque.

6,5 / 10 : Rod Fanni

Son expérience fait du bien en défense centrale. Il a effectué plusieurs replis qui ont freiné des attaques adverses.

5,5 / 10 : Luis Binks

Généralement bon, mais peut-être quelques moments de flottement défensif mis en relief par son manque de vitesse. Reçoit un carton rouge et sera suspendu contre Chicago.

5 / 10 : Ukka Raitala

Les sorties de balle n’ont pas été faciles pour lui dans ce match. Il n’arrive pas à créer d’étincelles offensives même si on comprend qu’il a une mission plus défensive.

5 / 10 : Lassi Lappalainen

Il est très impliqué en attaque, mais il manque de finition et de créativité dans le dernier geste et il cause trop de hors-jeu.

5 / 10 : Emanuel Maciel

Moins solide en possession de balle avec plusieurs pertes de contrôle dans des endroits dangereux. Pas sa meilleure soirée.

5 / 10 : Maxi Urruti

Il court beaucoup, mais manque d’imagination quand il a la balle au pied. Ça déséquilibre les couloirs.

N/A : Amar Sejdic

Il entre dans une cause perdante avec 30 minutes à jouer.

1
4
Montréal
Gardien:
Clément Diop.
Défenseurs:
Zachary Brault-Guillard, Rod Fanni, Luis Binks, Jukka Raitala, Lassi Lappalainen.
Milieu:
Samuel Piette, Victor Wanyama, Emanuel Maciel (remplacé par Amar Sejdic à la 58e).
Attaquant:
Maximiliano Urruti, Bojan.
New York
Gardien:
David Jensen.
Défenseurs:
Mandela Egbo (remplacé par Jason Pendant à la 59e), Sean Nealis, Tim Parker, Kyle Duncan.
Milieu:
Florian Valot (remplacé par Dru Yearwood à la 59e), Cristian Cásseres Jr, Jared Stroud (remplacé par Omir Fernandez à la 66e), Kaku (remplacé par Mathias Jørgensen à la 82e), Daniel Royer.
Attaquant:
Tom Barlow (remplacé par Samuel Tetteh à la 66e).
But
NEW YORK : Tom Barlow 2 (14e et 56e), Daniel Royer (56e), Kaku (57e) Montréal : Bojan (4e)
Cartons
Montréal : Luis Binks (J. 37e et R. 90e)
 
TIRS
ARRÊTS
MTL
4
1
NYRB
5
3
 
FAUTES
HORS-JEUX
MTL
10
5
NYRB
9
5
 
COINS
MTL
3
NYRB
5