/weekend
Navigation

Marvin Gaye domine le nouveau palmarès de Rolling Stone

0926 WE - marvin gaye
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Quatre disques des Beatles écartés du top 10, Exile on Main St. des Stones relégué de la septième à la quatorzième position et un nouveau numéro un avec What’s Going On de Marvin Gaye, le magazine Rolling Stone vient de mettre à jour son palmarès des 500 meilleurs albums de tous le temps.

Une liste publiée une première fois en décembre 2003 et qui avait été révisée en juillet 2012.

Ce nouveau palmarès a été construit à partir de votes provenant de 300 musiciens, réalisateurs, journalistes et gens de l’industrie. Un total de 154 nouveaux albums ont fait leur entrée dans cette liste qui provoquera bien des discussions.

Le magazine spécialisé a effectué cette mise à jour afin de refléter les goûts musicaux d’aujourd’hui, l’émergence du hip-hop et aussi pour porter un nouveau regard sur les œuvres qui ont été marquantes et d’autres qui le sont devenues avec les années.

0926 WE - marvin gaye
Photo courtoisie

Considéré comme un des albums phares des Beatles, Sgt. Peppers Lonely Hearts Club Band est délogé pour être recalé en 24e position. L’opus What’s Going On de Marvin Gaye, qui était en sixième place, occupe maintenant le premier rang. 

Une montée qui n’est pas du tout étrangère à l’éclosion du mouvement Black Lives Matter. What’s Going On est un album concept qui aborde la drogue, la pauvreté, l’écologie, l’injustice, la souffrance, la haine et la guerre du Viêt Nam. Un album qui était marquant lors de sa sortie au printemps 1971.

Remontée de Lauryn Hill

Pet Sounds, des Beach Boys, conserve son deuxième rang. L’introspectif et émotif Blue, de la Canadienne Joni Mitchell, effectue un bond important en passant de la 30e à la troisième place.

Même chose pour l’album Songs in the Key of Life de Stevie Wonder qui quitte le 57e rang pour s’installer à la quatrième position.

Les Beatles ont réussi à placer un seul album dans le top 10 avec l’ultime Abbey Road qui passe de la 14e à la cinquième place.

Monument du «Seattle Sound» des années 90, Nirvana fait une entrée remarquée dans les dix meilleurs albums, selon le magazine américain, avec la bombe Nevermind. Rumours, de Fleetwood Mac, monte de la 26e à la septième position. 

Purple Rain, de Prince and the Revolution, sur lequel on retrouve Let’s Go Crazy, Darling Nikki, When Doves Cry, I Would Die 4 You et la pièce titre, fait une belle remontée en passant du 76e au huitième rang.

Blood on Tracks de Bob Dylan, qui était en 16e place, monte en neuvième place. 

Le néo-soul, hip-hop et rythmn and blues contemporain de l’album The Miseducation of Lauryn Hill réalise le bond le plus important en passant de la 314e position à la dixième. Il s’agit du seul et unique album solo de la chanteuse qui faisait partie des Fugees.

Oh Canada

Les artistes canadiens sont bien représentés avec des albums de The Band (Music for Big Pink), Arcade Fire (Funeral), Joni Mitchell (Blue et Court and Spark) et Neil Young (After the Gold Rush, Everybody Knows This is Nowhere, Harvest, Rust Never Sleeps et Tonight’s the Night).

Parmi les nouvelles entrées canadiennes, on retrouve Jagged Little Pill d’Alanis Morrissette (69e), Take Care de Drake (95e), Songs of Leonard Cohen (195e), Come On Over de Shania Twain (300e), If You’re Reading This It’s Too Late de Drake (367e), Moving Pictures de Rush (379e) et Beauty Behind the Madness de The Weeknd (442e).


► On peut consulter la liste des 500 meilleurs albums du magazine Rolling Stone à l’adresse rollingstone.com/music/music-lists/best-albums-of-all-time-1062063/marvin-gaye-whats-going-on-4-1063232/.