/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Nouvelles restrictions en zone rouge: ils pensaient avoir tout fait pour éviter une autre fermeture

L’industrie de la restauration et le monde du divertissement sont inquiets avec ce confinement de 28 jours

Coup d'oeil sur cet article

Une « injustice » pour les bars, un « choc » pour les restaurateurs, une « consternation » pour les salles de spectacles. Les nouvelles restrictions en zone rouge annoncées par le gouvernement Legault hier sont loin de réjouir l’industrie de la restauration et du divertissement, qui affirme pourtant respecter les mesures sanitaires à la lettre depuis la réouverture de ses établissements, à la fin du printemps.

• À lire aussi: Encore des sacrifices pour 5 millions de Québécois

• À lire aussi: Des chiffres qui appuient un passage en zone rouge

Certaines entreprises craignent même de devoir fermer leurs portes pour de bon. Les citoyens, eux, semblent se résigner à s’isoler de nouveau.   

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec le porte-parole de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) sur QUB radio:     

Les restaurateurs sont déçus mais résignés  

Photo d'archives

Cette seconde fermeture va faire beaucoup plus mal que la première, selon Ivan Waddell, directeur associé du Archibald Sainte-Foy.

  • Écoutez la chroniqueuse Anaïs Guertin-Lacroix avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Cliquez ici pour lire la suite...

Le «dernier clou au cercueil» de certains bars  

Photo 24 Heures, Alex Proteau

La fermeture de 28 jours des bars est vue par deux associations de tenanciers comme le dernier clou au cercueil de l’industrie.

Cliquez ici pour lire la suite...

Les tenanciers de bars déçus, mais pas surpris  

Photo Jérémy Bernier

À la microbasserie Les Maltcommodes, à Québec, on s’insurge de servir « encore une fois » de bouc émissaire, alors que les bars ont déjà subi une fermeture au début de la crise sanitaire. 

Cliquez ici pour lire la suite...

Une décision terrible pour les restaurateurs  

Photo Clara Loiseau

Même si la nouvelle fermeture des salles à manger des restaurants ne surprend pas les propriétaires, la décision du gouvernement est un choc.

Cliquez ici pour lire la suite...

Les détaillants ont eu chaud  

Photo Martin Jolicoeur

Après avoir craint le pire, les détaillants, centres commerciaux et entrepreneurs en construction des nouvelles zones rouges, décrétées par la Santé publique, peuvent recommencer à respirer normalement. Du moins, pour l’instant.

Cliquez ici pour lire la suite...

Des citoyens sont résignés à s’isoler de nouveau  

Photo Cédérick Caron

La décision du gouvernement de ne plus permettre de recevoir ou visiter des proches semble bien accueillie par la majorité de gens rencontrés par Le Journal qui sont résignés à s’isoler davantage.

Cliquez ici pour lire la suite...

«C’est la consternation» en culture  

Photo courtoisie

L’annonce du gouvernement Legault de fermer les salles de spectacles dans les zones rouges durant 28 jours a été accueillie avec déception, et parfois avec surprise, par différents professionnels du milieu.

Cliquez ici pour lire la suite...

Des tournages en zone rouge  

Photo courtoisie

Bien que Montréal vient d’entrer en « zone rouge », trois nouveaux tournages démarrent cette semaine : un film (Au revoir le bonheur) et deux séries (Alertes, La Maison-Bleue). Plus que jamais, le mot d’ordre est « vigilance », indiquent les producteurs.

Cliquez ici pour lire la suite...

Le milieu du cinéma encore sous le choc  

Photo d'archives, Joël Lemay

Les propriétaires de cinémas ont accueilli avec consternation l’annonce de la fermeture de leurs salles, pour une période de 28 jours, dans les zones rouges comme Montréal et Québec. « Ça n’a aucun maudit bon sens », a martelé le président des Cinémas Guzzo, Vincent Guzzo. 

Cliquez ici pour lire la suite...

Retour à la case départ pour le monde du théâtre  

Photo Chantal Poirier

Lorraine Pintal, directrice artistique du TNM, était sous le choc, quelques minutes après avoir appris la nouvelle lors du point de presse de 17 h 30 du gouvernement.

Cliquez ici pour lire la suite...

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.