/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

Locaal: du prêt-à-manger pour les amoureux du terroir

Locaal: du prêt-à-manger pour les amoureux du terroir
Courtoisie | Locaal

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau prêt-à-manger fait son entrée à Montréal. L’entreprise Locaal, basée sur la Rive-Sud, place, comme son nom l’indique, les produits locaux et les saveurs d’ici au cœur de l’assiette et s’associe déjà avec plus de 25 producteurs et artisans québécois.

«Nous souhaitons réinventer le prêt-à-manger en mettant de l’avant les producteurs et artisans québécois», affirme d’emblée Robert Ouimet, le président de Locaal. La jeune compagnie s’est adjoint des services du chef Martin Patenaude, qui conçoit de délicieux plats, répondant ainsi à une volonté de rendre la cuisine locale et saisonnière accessible à tous.

Le chef Martin Patenaude et le président de Locaal, Robert Ouimet.
Courtoisie Locaal
Le chef Martin Patenaude et le président de Locaal, Robert Ouimet.

Menu varié arrimé aux saisons  

Le fonctionnement de Locaal est simple. «Nous proposons dix recettes en tout temps, dont quatre au profil gourmet. Sur les dix recettes proposées en tout temps, six d’entre elles sont renouvelées toutes les deux semaines. Les quatre autres recettes, qui font partie de l’offre gourmet changent tous les mois», détaille le président. Et il faut savoir que leur menu compte des options végétariennes et végétaliennes. Bref, des saveurs d’ici pour tous les goûts.

Dans les prochaines semaines, les nouveaux adeptes de Locaal pourront par exemple goûter une ratatouille automnale aux légumes rôtis, une truite saumonée rôtie avec jus corsé au cidre brut de la Cidrerie du Minot (Hemmingford), et un suprême de pintade rôti au miel d’été de la ferme Miels d’Anicet (Ferme-Neuve).

Locaal: du prêt-à-manger pour les amoureux du terroir
Courtoisie | Locaal

Par-dessus tout, les plats ne contiennent aucun agent de conservation. Que du frais!

Local, mais aussi responsable  

«Nous avons exploré de nombreuses solutions avec des consultants afin de trouver une barquette qui aille au four à micro-ondes et au four conventionnel et qui ait une empreinte écologique la moins grande possible», assure par ailleurs M. Ouimet. Les récipients sont conçus au Québec avec du plastique recyclé et recyclable, et le président admet conserver l’environnement au centre de ses priorités, ce qui le pousse à revoir les pratiques de l’entreprise sur une base continue. 

Et la livraison des plats a été réfléchie dans le même sens. Une partie du service de livraison est carboneutre et se fait par le biais de vélos électriques ou de camions électriques. Les personnes intéressées commandent donc leurs mets en ligne et ces derniers arrivent directement à la maison, prêts à être glissés aux fourneaux.  

«Pour des raisons logistiques, nous concentrons notre phase de lancement sur la grande région de Montréal, et avons ultimement l’objectif de faire découvrir les saveurs du Québec à tout le Québec», indique le fondateur.

Chaque plat Locaal est offert en portion de 400 grammes au prix de 13,99$ à 19,99$. Une gamme de desserts, conçue en collaboration avec la chef Marie-Ève Langlois, est détaillée à 7,99$. Bon appétit! 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux