/world/usa
Navigation

Donald Trump vs Joe Biden: le verdict de nos experts

Coup d'oeil sur cet article

Cinq chroniqueurs du Journal vous présentent leur analyse du premier débat de la campagne présidentielle américaine. Ils ont également accordé une note sur 10 à Joe Biden et Donald Trump.

• À lire aussi: Un premier débat risible et très cacophonique

• À lire aussi: Les États-Unis ne méritent pas ça

Pierre Martin  

Beaucoup de bruit pour rien 

Shakespeare résumerait ainsi ce débat : « Beaucoup de bruit pour rien ». 

« Beaucoup de bruit », parce que c’était une cacophonie insupportable. Fidèle à lui-même, Donald Trump multipliait les mensonges, les invectives et les interruptions. Pendant que Joe Biden s’exprimait de façon cohérente, Trump l’interrompait constamment avec des réparties puériles. 

« Pour rien », parce que les débats présidentiels font rarement bouger significativement les intentions de vote. Si ça continue comme ça, 2020 ne fera pas exception. 

Biden s’exprimait pour bien des téléspectateurs lorsqu’il a lancé : « Will you shut up, man ! This is so unpresidential (Peux-tu la fermer mon gars ? Ça fait non présidentiel) ».

Loïc Tassé       

Trump plus à l’aise, mais irritant 

Donald Trump était beaucoup plus à l’aise que Joe Biden. 

Trump a énoncé des formules courtes qui frappent l’esprit. 

Mais ses interruptions incessantes à l’égard de Joe Biden devenaient irritantes à écouter. 

Biden est demeuré calme et s’adressait souvent directement aux téléspectateurs. 

Ses rires moqueurs, parfois forcés, semblaient ennuyer Trump. 

Mais Biden a du mal à faire passer son message simplement. Il était souvent sur la défensive, malgré quelques bons traits.

  • Écoutez l'analyse de Loïc Tassé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Normand Lester       

Biden tient tête au président 

Accablé par des rafales de révélations négatives et des chiffres inquiétants dans les sondages, Trump avait besoin d’une victoire éclatante. 

Il devait reprendre l’initiative, détourner l’attention de son évasion fiscale, de ses faillites et de sa gestion catastrophique de la pandémie. Il a été incapable de le faire. 

Le débat a été beaucoup moins agressif que ce que j’attendais même si les deux adversaires ont mis en cause leur capacité cognitive respective.  

Trump avait besoin d’une victoire claire. Biden lui a tenu tête sans perdre son sang-froid.

Luc Laliberté       

Un débat ridicule et disgracieux

Le président Donald Trump accuse un retard dans les sondages et il devait effectuer des gains au-delà de sa base indéfectible. 

Il n’a rien proposé de concret et s’est comporté comme un rustre, le modérateur le rappelant à l’ordre régulièrement.

Joe Biden n’a pas eu à s’imposer et il n’a perdu son calme qu’à deux reprises, exigeant du président qu’il se la ferme avant de le qualifier de clown. 

Il est le modeste gagnant d’un combat ridicule et disgracieux.

Les États-Unis ne méritaient pas ça.   

  • Écoutez l'analyse de Luc Laliberté sur QUB radio:   

Richard Latendresse       

Un Trump agacé et au visage long

Donald Trump s’est pointé avec la face longue et ça ne s’est pas amélioré. 

Il avait l’air agacé, irrité de se faire servir des arguments rationnels et de ne pas pouvoir se lancer dans ses interminables présentations que personne n’ose ou ne parvient à arrêter.

Joe Biden a raté peu d’occasions de piquer son adversaire, le faisant grimacer plus souvent qu’autrement. 

L’ex-vice-président des États-Unis, le sourire facile, avait même parfois l’air de s’amuser comme un petit fou. 

Le premier des trois matchs va à Biden.

Les notes  


Martin Tassé Lester Laliberté Latendresse Moyenne
Joe Biden 8/10 6,7/10 7/10 6/10 8/10 7,14/10
Donald Trump 4/10 7,5/10 4/10 3/10 6/10 4,9/10