/sports/baseball
Navigation

Une série attendue entre les Rays et les Yankees

Une série attendue entre les Rays et les Yankees
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La prochaine série entre les Rays de Tampa Bay et les Yankees de New York, rivaux de la section Est de la Ligue américaine, promet de régaler bien des amateurs de baseball.

Après avoir vu les Indians prendre les devants par un point en huitième manche, les Bombardiers du Bronx ont rempli les coussins et Gary Sanchez a frappé un ballon sacrifié qui a créé l’égalité. DJ LeMahieu a ensuite permis à Gio Urshela de fouler la plaque avec simple frappé en plein cœur du diamant.

Si les Rays ont eu le dessus en remportant huit des 10 matchs entre les deux équipes durant la saison régulière, il faut préciser que six de ces 10 rencontres se sont conclues par une différence de deux points ou moins.

Il y a un mois, soit le 1er septembre, la rivalité entre les Rays et les Yankees avait par ailleurs atteint un autre niveau quand les bancs des équipes s’étaient vidés lors d’un match disputé au Yankee Stadium. Dans une victoire de 5 à 3 de la formation new-yorkaise, le releveur numéro 1 des Yankees, Aroldis Chapman, avait alors lancé une balle rapide à 101 milles à l’heure à la hauteur de la tête du frappeur Mike Brosseau, après deux retraits en neuvième manche.

Chapman avait été suspendu pour trois rencontres à la suite de ce geste, tandis que les gérants des deux équipes, soit Aaron Boone et Kevin Cash, avaient pour leur part reçu chacun une suspension d’une partie.

«Il faut comprendre que nous avons une rivalité, a indiqué Chapman, cité sur le site web du baseball majeur, lorsque questionné sur la série face aux Rays qui doit commencer lundi prochain au Petco Park de San Diego. Nous avons le même objectif : gagner. Mais peu importe ce qui est arrivé, ça appartient au passé. Il faut mettre ça de côté et se concentrer sur la série qui s’en vient.»

Il s’agit là de bien belles paroles, mais il faudra voir ce qui se passera concrètement. Les Rays et les Yankees ne s’aiment pas. Ça ne fait aucun doute.

«Nous pouvons battre n’importe qui»

Boone, gérant des Yankees, se montre confiant de pouvoir renverser les Rays, malgré la domination du club de Tampa Bay pendant la saison.

«Quand nous jouons à notre mieux, nous pouvons battre n’importe qui, a estimé Boone, après que les Yankees eurent éliminé les Indians de Cleveland, mercredi soir. Mais je voudrais être prudent en disant que nous n’avons rien accompli encore. C’est juste une pierre que nous venons de poser. Nous voulons aller à San Diego et poursuivre notre quête pendant que nous sommes dans le groupe final des huit dernières équipes.»

Les A’s rejoignent les Astros

À Oakland, les Athletics ont effacé un déficit de trois points à coups de buts sur balles en fin de quatrième manche pour vaincre les White Sox de Chicago au compte de 6 à 4 et ainsi rejoindre les Astros de Houston dans l’autre demi-finale de l’Américaine.

Après un circuit de deux points de Sean Murphy, Tommy La Stella et Marcus Semien ont touché la plaque alors que des coéquipiers soutiraient des passes gratuites à Matt Foster. Ce sont cinq buts sur balles que les A's ont obtenus lors de cet engagement.

Chad Pinder a également contribué à cette victoire avec un simple bon pour deux points. Frankie Montas (1-0) a mérité ce deuxième gain de l'équipe dans cette série tandis qu'Evan Marshall (0-1) a vu la défaite être portée à son dossier.