/sports/tennis
Navigation

Roland-Garros: du jamais-vu en Grand Chelem

Deux Québécoises sont au troisième tour à Roland-Garros alors que Leylah Fernandez élimine la 47e joueuse mondiale

TENNIS-FRA-OPEN-WOMEN
Photo AFP Leylah Annie Fernandez a démontré une grande force de caractère durant son match contre Polona Hercog, au deuxième tour des Internationaux de France.

Coup d'oeil sur cet article

Jamais deux Québécois, hommes ou femmes, n’avaient réussi à accéder en même temps au troisième tour d’un tournoi de tennis du Grand Chelem en simple. C’est maintenant chose faite.

• À lire aussi: «Une organisation affreuse»

• À lire aussi: Papa a raison

TENNIS-FRA-OPEN-WOMEN
Photo REUTERS

Après la victoire, la veille, de sa compatriote Eugenie Bouchard, Leylah Annie Fernandez est allée la rejoindre en s’imposant jeudi en trois manches de 6-4, 3-6 et 6-1 face à la Slovène Polona Hercog (47e joueuse mondiale). 

À seulement 18 ans, elle devient la plus jeune Canadienne à atteindre ce plateau dans un tournoi majeur, surpassant la marque que détenait la Torontoise Carling Bassett-Seguso qui, en 1987, s’était rendue au troisième tour, également à Paris, à l’âge de 19 ans.

Qui plus est, c’est la première fois en 31 ans que deux Canadiennes franchissent avec succès le deuxième tour en simple du prestigieux tournoi de Roland-Garros. Helen Kelesi et Rene Simpson avaient été les dernières à s’y retrouver en 1989. 

Les attentes étaient élevées pour Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime, tous deux éliminés prématurément, mais honnêtement, on ne s’attendait probablement pas à ce que Bouchard et Fernandez y soient encore. 

La première a bénéficié d’un laissez-passer alors que la deuxième a eu affaire à deux joueuses beaucoup mieux classées qu’elle en Magda Linette (36e) et Hercog. 

Huit doubles fautes

Fernandez n’a pas été parfaite, loin de là, commettant huit doubles fautes et concédant cinq bris de service à Hercog, de 11 ans son aînée.  

C’est au terme d’un marathon de 13 minutes qu’elle a pris les devants 1-0 en brisant le service de sa rivale au premier jeu de la troisième manche. Mais la Slovène a aussitôt répliqué en la brisant à son tour. 

« Ce n’était pas la situation que j’espérais, a déclaré Fernandez en entrevue au réseau TSN. Ç’a été dur pour la confiance, mais je me suis alors dit que je devais rester calme. » 

La Québécoise a démontré une belle force de caractère par la suite puisqu’elle n’a plus perdu un jeu au cours de ce set décisif. 

Duel de gauchères

À son arrivée dans la Ville Lumière, Fernandez s’était donné comme mission d’être encore présente dans la deuxième semaine. 

Il ne lui reste qu’un seul obstacle à franchir pour réaliser cet objectif. Et il sera de taille puisqu’elle affrontera Petra Kvitova, double championne à Wimbledon, dans ce duel de gauchères. 

Il s’agira d’un premier affrontement entre Fernandez, maintenant la plus jeune joueuse encore au tableau féminin (à la suite de l’élimination jeudi de la Danoise Clara Tauson), et la Tchèque, qui occupe le 11e rang à la WTA. 

« Ce ne sera pas facile, d’avouer Fernandez, mais tous les matchs sont difficiles, surtout en Grand Chelem. Moi, j’ai toujours cru que je pouvais battre n’importe qui. Et je vais me présenter dans cet état d’esprit. 

« En sachant évidemment que j’aurai devant moi une championne et une des meilleures raquettes au monde. » 

Peu importe le résultat de cette rencontre prévue samedi, Fernandez est assurée de passer du 100e au 86e échelon, selon les plus récentes projections. Sa plus récente victoire lui assure aussi un chèque de près de 200 000 dollars canadiens. 

« Bien sûr que je suis contente de la bourse, a-t-elle reconnu en conférence de presse. Mais je ne pense pas à cela. Je me concentre plutôt sur mes prochains matchs. Mon but, c’était de terminer l’année dans le top 100. Je suis contente de l’avoir atteint et j’espère que ça va continuer. »  

Statistiques du match   

Leylah Annie Fernandez
Polona Hercog
1 As 2
8 Doubles fautes 2
50/88 (57 %) 1er service 49/98 (50 %)
31/50 (62 %) Pts gagnés au 1er service 29/49 (59 %)
17/38 (45 %) Pts gagnés au 2e service 17/49 (35 %)
16/26 (62 %) Pts gagnés au filet 11/19 (58 %)
7/14 (50 %) Balles de bris gagnées 5/10 (50 %)
52/98 (53 %) Retours gagnants 40/88 (45 %)
28 Coups gagnants 31
31Fautes directes42
100Total de points gagnés86

Source : rolandgarros.com

Sur le même sujet