/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Cinq vins de chasseur

Coup d'oeil sur cet article

La saison de la chasse est ouverte ! 

Contrairement à des viandes comme le veau ou le bœuf, le gibier parcourt de longues distances et s’alimente de sapinages et autres matières végétales. Sa viande est maigre et ses saveurs intenses. Généralement, les vins corsés aux notes de venaison, de sous-bois et de champignon font de bons accords. Selon la préparation de la viande et des sauces, on pourra opter pour des vins plus légers et moins puissants. Le même principe s’applique pour le gibier à plumes, dont la chair est habituellement plus délicate. Avec ce dernier, il est possible d’opter pour un blanc ample et aromatique. Voici cinq suggestions pour faire ripaille avec votre prise !

Buvez moins. Buvez mieux. 

Canet Valette, Antonyme 2019

19,55$
Photo courtoisie
19,55$

France 13,5 %

1,5 g/L – Bio | ★★★ | $$

Code SAQ : 11013317

J’ai toujours eu un faible pour les vins de ce domaine languedocien. La cuvée Antonyme est le résultat d’un assemblage à parts égales de cinsault (qui apporte la fraîcheur) et de mourvèdre (qui donne la structure). Issu d’un millésime solaire, ce 2019 étonne à nouveau par sa pureté, son énergie et sa gourmandise. De jolis parfums de framboise, de cerise et de violette. Fruité prononcé et texture veloutée. Finale sapide et tonique. Servir frais avec le faisan ou la caille.  

Michel Gassier, Buti Nages 2018

17,40$
Photo courtoisie
17,40$

France 14 %

2 g/L – Bio | ★★★ | $$

Code SAQ : 14011384

Homme d’action et de projets, Michel Gassier a fait l’acquisition de plusieurs parcelles disséminées un peu partout en Costière de Nîmes, appellation située tout au sud de la vallée du Rhône. Les vins sont embouteillés sous son nom afin de les distinguer de ceux du Château de Nages. Agriculture bio, interventions humaines minimales, on sent dans les vins de Gassier une recherche de pureté, d’élégance et d’authenticité au détriment de la puissance et de la concentration. C’est le cas de ce rouge 2018 qui charme par sa gourmandise et son caractère solaire. Un régal. 

Jean-Michel Gerin, La Champine 2018

24,75$
Photo courtoisie
24,75$

France 13,5 %

1,6 g/L – Bio | ★★★ | $$1/2

Code SAQ : 11871240

Installé à Ampuis, Jean-Michel Gerin est l’un des premiers vignerons que j’ai visités. À l’époque, en 1998, il commercialisait trois cuvées. Aujourd’hui, le domaine en produit une dizaine, dont La Champine élaborée à partir de jeunes vignes de syrah. Le vin est élevé à 70 % en barrique et 30 % en cuve inox durant une période de 12 mois. Avec ses notes animales, d’épices, de poivre, de violette et une touche d’eucalyptus, le vin paraît moins végétal que par le passé. Il pourra s’associer avec bonheur au goût prononcé du lièvre, du cerf ou du chevreuil. 

Argiolas Cardanera Carignano del Sulcis 2018

20,50$
Photo courtoisie
20,50$

Italie 13,5 %

2,5 g/L | ★★★ | $$

Code SAQ : 14501480

Surtout cultivé dans le Languedoc et originaire d’Espagne, le carignan est également cultivé dans le sud-ouest de la Sardaigne où il prend le nom de carignano del Sulcis. Là-bas, il donne des vins moins fermes et plus frais que sur le continent. Voyez par vous-même avec cette cuvée élaborée par la famille Argiolas. Elle évoque des tonalités de fraises mûres, de prune, d’anis et de poivre. En bouche, c’est riche et les tanins sont arrondis. L’ensemble paraît sec et sans lourdeur. Un vin original qui accompagnera les viandes plus intenses comme le chevreuil ou le sanglier. 

Serradenari Giulia Negri, Nebbiolo 2018

28,70$
Photo courtoisie
28,70$

Italie 14 %

2,5 g/L – Bio | ★★★ 1/2 | $$$

Code SAQ : 14496764

Surnommée la « Barologirl », Giulia Negri est l’une des figures montantes du Piémont. Ses microcuvées parcellaires sur la commune de La Morra s’envolent comme des petits pains chauds. La jeune femme produit également cette « simple » cuvée nommée Pian delle Mole à partir de nebbiolo provenant d’une petite parcelle faisant à peine 1,5 hectare. Du pur bonheur ! Des parfums intenses de violette, de cerise, de griotte et de charbon. Un fruit mûr et lumineux s’articulant autour de tanins élégants. Puissance maîtrisée. Finale longue et suave. À ne pas manquer !