/portemonnaie
Navigation

Combien gagne réellement un joueur de hockey professionnel?

Combien gagne réellement un joueur de hockey professionnel?
Photo d'archives Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Vous croyez que tous les joueurs de hockey sont riches? Détrompez-vous! L’écart salarial entre les joueurs de la LNH et ceux des ligues inférieures peut parfois être astronomique.

«Plusieurs croient que les joueurs de niveau professionnel ont tous le même style de vie que ceux qu’on voit dans la LNH, mais ce n’est pas le cas, explique l’ex-gardien étoile des Wildcats de Moncton, Nicola Riopel. 

«Même si plusieurs gagnent bien leur vie, il est important de savoir que les joueurs sont payés sur la durée de la saison, donc entre six et neuf mois selon le niveau et la ligue», poursuit celui qui est aujourd’hui cofondateur de l’agence de joueurs Propulsion. 

Le Canada est le pays comptant le plus de joueurs de hockey au monde avec plus de 620 000, selon la Fédération internationale de hockey (FIH) sur glace. De ce nombre, seulement 295 Canadiens sont actifs dans la Ligue nationale de hockey (LNH). 

Si les salaires des joueurs de la LNH sont bien documentés, ce n’est pas nécessairement le cas pour les professionnels dans les autres ligues. Combien gagne donc un joueur de hockey professionnel ailleurs qu’en LNH? Voici comment s’y retrouver. 

Ligue américaine de hockey

La Ligue américaine de hockey (LAH) est considérée comme le deuxième échelon professionnel en Amérique du Nord, la plupart des équipes étant affiliées à des clubs de la Ligue nationale. Les joueurs repêchés dans la LNH y entament souvent leur carrière professionnelle pour un salaire moindre. 

Combien gagne réellement un joueur de hockey professionnel?
Photo d'archives Martin Chevalier

Le salaire minimum en LAH est présentement à 68 000$ brut. Il s’agit là du salaire d’une recrue. Le premier contrat d’un joueur de la LAH ne peut pas dépasser 97 000$ pour les 3 premières années. 

Les joueurs vedettes du circuit peuvent toucher entre 200 000 et 400 000$. 

Dans la Ligue américaine, les joueurs doivent payer leur propre logement. 

East Coast Hockey League

Vient ensuite le troisième échelon dans la pyramide du hockey professionnel nord-américain. Ici, les choses se compliquent drôlement. 

Une recrue touche maximum 770$ brut par semaine, pendant les 26 semaines de la saison. Heureusement, les équipes se chargent du logement, de l’internet et du câble de leurs joueurs. 

«Après les taxes, tu fais environ 1000$ aux deux semaines, a précisé Riopel. Dans ton année, tu touches donc environ 13 000$... t’es mieux de te trouver une job d’été!» 

En moyenne, les joueurs en ECHL font environ 1000$ par semaine et les mieux payés peuvent gagner jusqu’à 1600$ par semaine. 

Les contrats ne sont pas garantis, donc les joueurs peuvent être mis à pied sans préavis. 

Les joueurs ayant des enfants peuvent éprouver certaines difficultés financières. 

Ligue nord-américaine de hockey

La Ligue nord-américaine de hockey est un circuit semi-professionnel basé au Québec. Plusieurs anciens joueurs de haut niveau viennent y terminer leur carrière et d’autres l’utilisent encore pour tenter une ultime percée vers les circuits professionnels. 

Dans cette ligue, les joueurs sont payés par match. Une recrue y fera entre 275$ et 325$ par match, tandis qu’un joueur étoile peut gagner jusqu’à 600$. 

L’Europe

L’option souvent privilégiée par les joueurs de hockey professionnel n’étant pas en mesure d’accéder à la LNH est l’Europe. 

Sur le Vieux Continent, les joueurs sont souvent bien traités et reçoivent des salaires très raisonnables. Pas d’appartement à payer, véhicule fourni: la belle vie, quoi. 

En première division française, les salaires varient entre 40 000 et 63 000$ net par année et les dépenses sont prises en charge. 

En Autriche, la moyenne est d’environ 78 000$ net. 

En Allemagne, les salaires oscillent entre 125 000 et 160 000$ net par année et les joueurs vedettes peuvent même toucher jusqu’à 235 000$ annuellement. 

Puis en Ligue continentale de hockey (KHL), les salaires peuvent être très élevés, rivalisant même avec ceux de la LNH pour certaines vedettes. Dans la majorité des cas, les joueurs doivent également composer avec le facteur familial. 

«N’oublions pas que, dans la plupart des cas, les conjointes doivent quitter leur emploi ou laisser leur carrière de côté afin d’être en mesure de suivre les joueurs, a expliqué Riopel, ayant lui-même traversé cette épreuve avec sa conjointe actuelle.» 

La LNH, un monde à part

Tous les joueurs rêvent inévitablement d’atteindre la Ligue nationale de hockey. Pour le prestige, mais aussi pour l’argent. En 2020-2021, le salaire minimum d’un joueur en LNH est fixé à 935 000$ et grimpera à 1 M$ dès l’an prochain. 

Combien gagne réellement un joueur de hockey professionnel?
Photo d'archives AFP

En calculant les salaires de tous les joueurs de la ligue, un membre de la LNH touche en moyenne 4$. Mais la proportion des joueurs atteignant le plus haut niveau est très faible. 

La traversée du désert peut être longue pour un joueur de hockey avant de bien gagner sa vie... mais lorsqu’il atteint les plus hauts sommets, les finances ne devraient plus être un problème. 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux