/investigations
Navigation

Des voyages sur le bras pour un ex-maire de Terrebonne

Un entrepreneur lui aurait payé des vacances pour des dizaines de milliers de dollars

VOY-LAS VEGAS-NOUVEAUTES
Photo d'archives, Agence QMI L’hôtel Bellagio à Vegas était prisé de l’ex-maire de Terrebonne Jean-Marc Robitaille. Certaines réservations incluaient une chambre avec vue sur le lac.

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien maire de Terrebonne Jean-Marc Robitaille et l’ex-directeur général Luc Papillon ont voyagé plus d’une dizaine de fois à Las Vegas et ailleurs dans le Sud sur le bras d’un entrepreneur, selon des témoins.

Trois agentes de voyage sont venues donner des détails sur de nombreux voyages, hier, au procès pour corruption et abus de confiance de l’ex-maire Robitaille au palais de justice de Saint-Jérôme. 

Les destinations de Las Vegas et de Fort Lauderdale, en Floride, semblaient particulièrement prisées par les deux hommes, selon des documents présentés à la cour.

À Las Vegas, le luxueux hôtel Bellagio était le point de chute de choix des deux voyageurs. 

La procureure du ministère public, Me Alice Bourbonnais-Rougeau, a présenté une longue liste de factures reliées à des voyages de Robitaille et de Papillon.

Dans la très grande majorité des cas, c’est l’entrepreneur et ex-ingénieur Jean Leroux qui se serait acquitté de la note, selon le numéro de carte de crédit.

« Probablement que c’est M. Jean Leroux qui a payé », a souligné Jacqueline Gauthier-Labelle, la propriétaire de l’agence Voyages Albatros à Joliette.

Factures salées

Selon un relevé de factures de l’agence Carrefour du voyage, Leroux aurait acquitté des frais de voyage à Las Vegas totalisant plus de 50 000 $, seulement entre 2008 et 2010. Robitaille, Papillon et leurs conjointes étaient de la partie dans la plupart des cas, d’après la preuve présentée. 

Dépenses de luxe

Outre Las Vegas, M. Leroux aurait également financé des vacances à Punta Cana, en République dominicaine et en Floride, a dit se souvenir Mme Gauthier-Labelle.

Parmi les voyages les plus spectaculaires, un itinéraire Montréal-Las Vegas-Honolulu-Maui-Las Vegas auquel auraient pris part en 2005 Papillon et Robitaille.

Il a aussi été question d’un vol d’hélicoptère privé pour quatre passagers qui aurait été payé par Aurèle Théberge, un retraité de la firme de Jean Leroux.

M. Leroux, un ex-ingénieur et entrepreneur, est décédé en avril 2018 d’un cancer fulgurant. Il avait été arrêté un mois plus tôt par l’Unité permanente anticorruption, en même temps que Robitaille, Papillon, l’ancien chef de cabinet Daniel Bélec et l’entrepreneur Normand Trudel.

Louise Noury, une ancienne de l’agence Carrefour du voyage, a précisé hier que son agence desservait une clientèle « luxueuse » qui ne lésinait pas sur la dépense.