/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Une conseillère municipale de Verchères ne croit pas au masque

Coup d'oeil sur cet article

Les élus de la Ville de Verchères, en Montérégie, désapprouvent et se dissocient des propos tenus par une conseillère municipale relativement à la COVID-19. 

Carole Boisvert a déclaré cette semaine que le masque ne la protégeait pas et ne protégeait pas les autres, en ajoutant que le virus, «il n'y en avait plus».

Mercredi dernier, plusieurs centaines de citoyens sans couvre-visage se sont rassemblées au parc Lafontaine, à Montréal, pour faire valoir leurs droits.

TVA Nouvelles avait fait réagir Carole Boisvert à cette occasion, ignorant alors qu'elle était conseillère municipale à Verchères. Ce sont des citoyens, après avoir vu l'entrevue, qui ont révélé son identité.

Mme Boisvert s’est exprimée sur la pandémie et a déclaré qu'elle entendait contester une contravention donnée par un policier pour le non-port du masque.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Le maire Alexandre Bélisle a dit avoir été surpris par les propos de la conseillère Boisvert.

«Ce n’est pas le message que la municipalité veut passer, a-t-il dit vendredi. Le monde municipal doit collaborer avec les directives que l’on reçoit du gouvernement provincial. C’est un temps de pandémie, on prend ça au sérieux, et c’est important que notre population respecte les différentes directives.»

En entrevue vendredi, Mme Boisvert a maintenu sa position malgré la sortie du maire. «Mon opinion n’a pas changé du tout», a-t-elle affirmé.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.