/finance/business
Navigation

Guru veut aller chercher de l’énergie en Bourse

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, nous faisons un survol des transactions d’initiés, des investissements dans les jeunes entreprises d’ici et de l’actualité des entreprises cotées en Bourse.

Une infusion de 34,5 M$ pour des boissons bio  

Photo courtoisie

Le producteur de boissons énergisantes biologiques Guru vient de recueillir 34,5 M$ auprès d’investisseurs aguerris. Fondée en 1999, l’entreprise québécoise prévoit faire son entrée en Bourse plus tard cet automne.

Busbud recueille 15 M$  

Photo courtoisie

La pandémie n’a pas empêché l’entreprise montréalaise Busbud de récolter 15 M$ auprès d’Investissement Québec, du Fonds de croissance des entreprises du Canada, d’EDC, de la BDC et de K3 Ventures de Singapour. La firme Claridge de Stephen Bronfman et Inovia ont profité de l’opération pour accroître leur participation dans Busbud. L’entreprise, fondée en 2011, offre une application qui permet d’acheter des billets de bus dans 80 pays.

Un VP de Dollarama encaisse 1 M$  

Photo courtoisie

Nicolas Hien, premier vice-président à la gestion de projets et aux systèmes chez Dollarama, a réalisé un gain brut de plus de 1 M$, cette semaine, en exerçant des options d’achat d’actions. Le mois dernier, un autre vice-président, John Assaly, avait vendu toutes ses actions du détaillant, empochant un peu plus de 457 000 $.

Au revoir Montréal, bonjour Phoenix  

La firme américaine Black Dog Venture Partners vient de mettre la main sur la jeune entreprise montréalaise OnPlate pour plus d’un million de dollars. L’an dernier, OnPlate a lancé une application mobile qui permet de commander des plats à emporter ou à consommer sur place. Le PDG de Black Dog, Scott Kelly, a confié au Phoenix Business Journal qu’il allait relocaliser OnPlate en Arizona.

Ils achètent du SNC-Lavalin et du WSP  

Zin Smati, membre du conseil d’administration de SNC-Lavalin, a acheté pour un peu plus de 66 000 $ d’actions de la firme d’ingénierie montréalaise la semaine dernière. De son côté, Birgit Nørgaard, administratrice de WSP Global, a investi 42 225 $ dans l’entreprise québécoise.

Une VP d’Intact empoche  

Photo courtoisie

La grande patronne du marketing à la Financière Intact, Anne Fortin, a vendu pour un peu plus de 150 000 $ d’actions de l’entreprise, la semaine dernière. En Bourse, le titre de l’assureur s’est entièrement remis de la chute causée par la pandémie.