/lifestyle/sexromance
Navigation

La séduction... masquée

Coup d'oeil sur cet article

Malheureusement, le monde entier est encore en mode pandémie. Ce moment nous rappelle que nous devons faire preuve de prudence, d’adaptation et de résilience.

Et il en est de même en ce qui concerne les sphères séduction, sexualité et intimité. Vivre un confinement au nom de la santé publique était bien loin de tout ce que nous pouvions imaginer... en fait, probablement absent de la vision de vie de chacun.e. Or, dans un tel contexte, 7 mois plus tard, est-il possible d’envisager de séduire, se bâtir une nouvelle vie amoureuse et sexuelle ?  

Un sourire dissimulé

Ces temps-ci, avec le port du masque obligatoire, cela peut sembler compliqué d’aborder une personne. En plus d’une certaine méfiance due à la distanciation physique et à la peur du virus, la crainte de voir quelqu’un entrer dans sa bulle augmente, comme les niveaux d’alerte. Autrefois, le visage tout entier émettait des signaux : intéressé, intéressant. Ce demi-visage montre maintenant une seule partie de cette expression, c’est souvent pourquoi il est difficile d’entrer en contact avec l’autre. Un ethnologue allemand du nom de Irenäus Eibl-Eibsfeldt a montré que le sourire est partagé dans la plupart des rites de séduction à travers le monde. Et ce même sourire est souvent ce qui est apprécié de l’autre, encore plus que le regard (sondage Baileys-Ifop). Un article du Psychology Today révèle que lorsqu’on sourit, les gens sont inconsciemment portés à nous aborder différemment. Non seulement serions-nous plus attirant.e.s, mais nous aurions également l’air plus sincères et... compétent.e.s, toujours selon Ronald Riggio.

Est-ce à dire que le fait de ne pas voir les gens sourire actuellement rendrait les choses plus compliquées ? Probablement. Mais cela ne veut pas dire qu’elles sont impossibles à vivre ! Bien au contraire. Parce que de bons séducteurs-séductrices, savent s’adapter et faire preuve de flexibilité... « Je devais absolument te dire bonjour, malgré les circonstances actuelles »... ça fait du bien !

L’excitation derrière 

Deviner un sourire grâce aux yeux peut devenir très sexy ! Ces différentes façons de montrer un sourire autrement peuvent certainement contribuer à créer des liens. Naturellement, jusqu’à la fin octobre, la prudence et la conscience sociale sont de mise. Et puisque dans ce contexte, il est difficilement envisageable de faire de nouvelles conquêtes érotiques sans mettre la santé de qui que ce soit en péril, il vaut mieux penser à un plan B pour séduire et se satisfaire sexuellement.

Retour à la case départ, mode confinement

1. La visioconférence. En apparence peu sexy, surtout lorsqu’on pense au fait qu’elle est essentiellement utilisée à des fins professionnelles ou de formation, la vidéoconférence peut s’avérer très intéressante et... directe. Attention toutefois à respecter de nombreuses règles de prudence (enregistrements, captures d’écran, diffusion sur internet...)

2. Ritualiser des échanges. Des soupers FaceTime ou Skype, des séances de masturbation à distance, des échanges érotiques par textos, écouter une émission en simultané, mais à distance.

3. Érotiser la distance. Pourquoi ne pas utiliser un objet sexuel qui se contrôle à distance : une personne est chez elle, dans le confort de son lit, par exemple, l’autre est à l’extérieur, dans sa voiture et active la télécommande... bref, votre imagination sera votre meilleure alliée, dans la mesure où tout cela se fait entre adultes consentants et en respectant toutes les mesures de santé publique !