/news/coronavirus
Navigation

«Le masque devra être plus utilisé sur les chantiers de construction»

L’industrie rehausse dès mardi la sécurité des chantiers pour éviter les éclosions

construction residentielle
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Les patrons de l’industrie de la construction demandent depuis lundi aux travailleurs de porter leur masque en tout temps quand ils se trouvent à moins de deux mètres de quelqu’un sur le chantier, a appris Le Journal. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

« Le masque devra être plus utilisé sur les chantiers de construction. À partir d’aujourd’hui [lundi], on va demander aux travailleurs à moins de deux mètres de porter des équipements de protection. On n’attendra pas les 15 minutes de la Commission des normes, de l’équité et de la santé et sécurité du travail (CNESST) », a indiqué au Journal le PDG de la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ), Éric Côté. 

Depuis lundi, la CEGQ encourage ses membres à augmenter d’un cran les mesures de sécurité à la grandeur du Québec pour éviter que des travailleurs tombent au combat avec l’arrivée de la 2e vague.

« On ne veut pas que la deuxième vague arrive sur les chantiers de construction québécois. On va plus loin que les règles de la CNESST pour prévenir d’éventuelles éclosions », a poursuivi Éric Côté, qui dirige la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ). 

Minimiser les risques

Ces dernières semaines, les ouvriers qui circulaient sur les chantiers devaient porter le masque quand ils restaient plus de 15 minutes près d’un autre travailleur, mais on leur conseille dorénavant de le porter dès qu’ils sont près d’un de leurs collègues pour minimiser les risques de contagion.

« Dans les magasins, on porte des masques. Alors on va leur demander de porter plus le masque. C’est important. On doit faire ça maintenant », a conclu son PDG, Éric Côté. 

Rappelons que les chantiers de construction du Québec ont dû fermer de la mi-mars au 11 mai, lors de la 1re vague, ce qui avait saigné l’industrie de centaines de millions de dollars.

Bon an, mal an, l’écosystème de la construction regroupe plus d’un demi-million d’emplois. Plus de 77 % des heures travaillées sont effectuées dans les zones rouges de Montréal et Québec.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres