/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Zones rouges: le masque en classe pour les élèves du secondaire

Le gouvernement resserre les règles sanitaires imposées aux adolescents des zones rouges

Coup d'oeil sur cet article

Québec donne un tour de vis supplémentaire. Les élèves du secondaire devront porter le masque en tout temps, même en classe, et la pratique des sports d’équipe sera interdite en zones rouges.

• À lire aussi: COVID-19: cri du cœur en faveur des ados

• À lire aussi: Des élèves du secondaire obéissants

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Reconfinement des sports d'équipe: des enfants ont l’impression d’être punis

Pour éviter de devoir fermer les établissements scolaires, le gouvernement Legault resserre les règles sanitaires imposées aux adolescents des régions en alerte maximale.

« Il faut faire certains sacrifices » pour juguler la seconde vague de l’épidémie, a fait valoir le premier ministre, lundi. 

Le premier ministre du Québec, François Legault, en point de presse, lundi, à Montréal.
Photo POOL La Presse Canadienne
Le premier ministre du Québec, François Legault, en point de presse, lundi, à Montréal.

Critiqué par l’Association des pédiatres, qui craignent notamment pour la santé mentale des ados, François Legault a dit prendre « les moins pires mesures » dans les circonstances.

À compter de jeudi, les jeunes devront donc non seulement porter le couvre-visage à la cafétéria et dans les corridors de l’école, mais également en classe et dans la cour.

Le seul moment où les étudiants du secondaire pourront souffler un peu et retirer leur masque, c’est durant le cours d’éducation physique. 

« Ces mesures vont viser à maintenir nos écoles ouvertes, à garantir la santé et la sécurité des élèves et du personnel », a insisté son ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.  

Photo Agence QMI, Joël Lemay
  • Écoutez l'entrevue avec Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation:   

Les élèves de 4e et 5e secondaire verront également leur quotidien changer. Dorénavant, ils ne se rendront physiquement à l’école qu’un jour sur deux.

Le reste de l’enseignement se fera à distance, ce qui permettra de diminuer la circulation dans les écoles et de réduire d’autant les contacts.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

  

  • Écoutez les détails de cette annonce avec Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec pour Le Journal, sur QUB radio:   

Les enfants dans leur bulle

Les sportifs écopent aussi. Les loisirs et les sports collectifs, matchs et entraînements, seront interdits en zones rouges.

Cette nouvelle mesure vise à la fois le sport scolaire et le sport civil.  

Cela vaut également pour les compétitions et entraînements organisés des sports individuels, comme la natation, par exemple.

La ministre des Sports, Isabelle Charest, a admis qu’il s’agissait d’une décision « extrêmement difficile » à prendre. « Je sais à quel point le sport est important, à quel point c’est important pour la réussite scolaire, pour la santé mentale, pour la motivation, et, bien sûr, pour la forme physique », a-t-elle convenu.  

  • Écoutez l'entrevue du porte-parole de la Coalition des studios d'entraînement privés du Québec, Mathieu Dumontet, avec Geneviève Pettersen sur QUB radio:   

Le Sport-études maintenu

Les programmes de sport-études, d’arts-études ou de concentration sport pourront tout de même se poursuivre.

La distanciation devra toutefois être respectée entre les enfants qui ne proviennent pas de la même bulle-classe.

Les cégeps et les universités devront, pour leur part, offrir le maximum de cours et d’activités d’enseignement à distance pour limiter la circulation de la population étudiante et des membres du personnel. 

« Les activités de socialisation sur le campus sont strictement interdites », a souligné la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann.

Le gouvernement n’ordonne pas la fermeture des installations sportives, comme les piscines et les arénas. Il sera donc possible de les fréquenter seul ou en famille.

Mais avis aux intéressés, les vestiaires ne seront pas accessibles. C’est d’ailleurs ce qui fait hésiter le maire Régis Labeaume à permettre aux citoyens de Québec d’avoir accès à du patinage et aux bains libres.  

  • ÉCOUTEZ la chronique de Maude Goyer avec Geneviève Pettersen à QUB radio:   

Les gyms fermés

Dans les régions en alerte maximale, les gyms devront toutefois fermer leurs portes dès jeudi. 

La ministre Isabelle Charest a assuré que les propriétaires seront éligibles à une aide financière du ministère de l’Économie.       

  • La Dre Marie-Claude Roy, pédiatre au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) et membre du CA de l’Association des pédiatres du Québec, commente l'annonce de Québec à QUB radio:   

 CE QUI VA CHANGER À COMPTER DE JEUDI EN ZONE ROUGE  

  • Les élèves du secondaire devront porter le masque en tout temps, que ce soit en classe, dans les couloirs, à la cafétéria ou dans la cour de l’école.  
  • Le port du masque de procédure sera obligatoire pour l’ensemble du personnel scolaire dans les zones communes, même dans les salles du personnel.  
  • Les élèves de 4e et 5e secondaire ne se rendront physiquement en classe qu’un jour sur deux, le reste de l’enseignement se fera à distance.  
  • Les activités parascolaires et les sports interscolaires seront suspendus.  
  • Les programmes sport-études, arts-études et les concentrations sports pourront se poursuivre. La distanciation devra toutefois être respectée entre les enfants qui ne proviennent pas de la même bulle-classe.  
  • Les cours de groupe, de même que les loisirs et activités sportives organisées seront interdits.  
  • Les gyms devront fermer leurs portes.  
  • Les installations sportives intérieures comme les piscines et les arénas pourront rester ouvertes pour permettre la pratique libre, mais la distanciation physique de deux mètres devra être respectée et l’accès aux vestiaires sera interdit.  
  • Les cégeps, collèges privés et universités devront offrir un maximum d’activités d’enseignement à distance.    

CARTE DES PALIERS D’ALERTE PAR RÉGION

 EN ZONE ROUGE  

  • Capitale-Nationale (agglomération de Québec incluant Saint-Augustin-de-Desmaures, L’Ancienne-Lorette et Wendake, ainsi que les MRC de La Jacques-Cartier, de la Côte-de-Beaupré et de L’Île-d’Orléans)   
  • Chaudière-Appalaches (Lévis ainsi que les MRC des Appalaches, de Lotbinière, de Beauce-Sartigan, de Robert-Cliche, de La Nouvelle-Beauce et de Bellechasse)  
  • Communauté métropolitaine de Montréal  
  • Laurentides (Mirabel, région de Saint-Jérôme, MRC de Thérèse-De Blainville)  
  • Lanaudière (MRC des Moulins)  
  • Gaspésie–Île-de-la-Madeleine (en partie)    

Les mesures s’appliquent jusqu’à la fin octobre et seront réévaluées par la Santé publique. 

À VOIR AUSSI                                

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.