/lifestyle/techno
Navigation

Nest Audio: bien meilleur son et meilleurs que les précédents haut-parleurs [ESSAI]

Nest Audio: bien meilleur son et meilleurs que les précédents haut-parleurs [ESSAI]

Coup d'oeil sur cet article

En matière de haut-parleur, très souvent la qualité audio est directement proportionnelle à la taille des enceintes. Cette règle, Google l’a appliqué à fond en concevant son nouveau Nest Audio. À 1,2 kg, il est deux fois et demie plus lourd que haut-parleur Home original. 

Situé en milieu de gamme chez Google, on trouve le Nest Mini (69 $) en bas de gamme et le gros Home Max (299 $) en haut.

Et si on regarde ce qui se fait ailleurs, l’offre est bien lotie. Outre les trois produits de Google, on retrouve les modèles Echo d’Amazon, ceux de Sonos, le HomePod d’Apple de 400 $ et la myriade de haut-parleurs classiques prêts à brancher qui ne nécessitent pas d’applications mobiles pour fonctionner.

130 $   

Quant au prix, celui-ci n’est heureusement pas aussi lourd que le produit. À 129,99 $ pièce chez nous (99 $US chez nos voisins), on peut s’en procurer un second pour créer une ambiance stéréophonique.

Un seul ou une paire ?     

Le choix d’un ou deux haut-parleurs dépendra de vos besoins. Pour du son dans un bureau, un seul va suffire. Pour une pièce plus grande, il est possible d’associer deux haut-parleurs Nest Audio pour créer une paire stéréophonique idéale pour du cinéma maison ou tout simplement pour livrer du son à partir de votre banque de musique iTunes ou en ligne sur Amazon Music.

N’étant pas audiophile ni spécialiste des fréquences acoustiques, la qualité audio est selon moi au rendez-vous avec des graves bien présentes. Mais dans ce domaine, vos tympans valent certainement mieux que les miens !

Ces Nest Audio comportent des commandes tactiles cachées au-dessus du haut-parleur : volume + au coin droit, volume - au coin gauche et pause/lecture au centre entre les deux premières. Conseil, évitez de bouger ou de saisir le haut-parleur par le haut, vous toucherez les commandes.

Application Google Home à repenser     

Au dos, on retrouve l’habituelle commande manuelle du microphone. Activée, vous pouvez lancer des commandes vocales avec l’identifiant Ok Google. Par exemple : « Ok Google, quelle sera la météo pour Montréal demain » ou « Ok Google, augmente de son de 25 % ».

Désactivée, vous pouvez toujours passer par l’application Google Home pour lancer des commandes sur votre téléphone. Ou bien la désactiver là aussi dans les réglages de votre téléphone ou tablette iOS ou Android pour éviter toute possibilité d’écoute non voulue.

Un dernier mot sur l’aspect physique du haut-parleur, il lui manque une fixation au dos ou à la base qui lui permettrait d’être suspendu.

Comme il s’agit d’un haut-parleur intelligent et connecté, vous devrez installer l’appli Google Home dans votre appareil mobile. Ne cherchez pas de connexion filaire pour l’audio, il n’y en a pas. Le Nest Audio utilise les connexions sans fil Bluetooth 5.0 et WiFi pour livrer la musique et l’appli Google Home pour les services intégrés.

Google Home est l’application centrale à tous les produits audio, intelligents et domotiques du géant Internet. Par défaut, l’application Google Home vous offre évidemment ses propres services YouTube Music et Play Musique.

Là, je dois avouer que configurer les deux haut-parleurs d’essai n’a pas été intuitif ni aisé. Pour ajouter le second Nest Audio, il faut refaire tout le processus et accorder ou non les nombreuses permissions de Google.

Une fois tous les appareils et sources ajoutés à la paire Nest Audio, il faut manuellement désactiver la connexion Bluetooth de l’un (par ex., votre téléphone) pour activer l’autre (par ex., votre ordinateur). Par contre, par deux fois cet après-midi, la connexion s’est coupée sans raison.

Il me semble qu’une application dédiée au Nest Audio aurait facilité la tâche.

Offerts en cinq couleurs, ces haut-parleurs trouveront sans doute place dans votre domicile. Mais pensez à prendre plus de temps que d’ordinaire pour vous familiariser avec l’appli Google Home.